You are currently viewing De Ferme en Ferme en Camargue Gardoise

Cet événement national s’est déroulé cette année le week-end du 29 et 30 avril. Les fermes participantes, engagées dans une démarche d’Agriculture Durable, ouvrent leurs portes au grand public. C’est l’occasion de découvrir leur métier, leurs savoir-faire et leurs pratiques agricoles au travers de visites guidées et de dégustations. Huit fermes ouvraient leur porte en Camargue Gardoise. Nous en avons visité une :  les Délices du Scamandre.

La ganaderia du Scamandre est un élevage de taureaux situé sur la bordure sud de l’étang du Scamandre. A cheval sur les communes de Vauvert et de Saint-Gilles le domaine est constitué de 500 hectares de prairies, de marais, de roselières et de champs cultivés. Anne-Marie et Olivier Riboulet sont la seconde génération qui dirigent cette entreprise familiale. C’est le père d’Olivier qui a créé la ganaderia dans les années 1970. Ils proposent des produits sous plusieurs labels : AOP taureau de Camargue, Agriculture Biologique, Sud de France et IGP riz de Camargue. Ils élèvent également des brebis et produisent des lentilles, du riz et des pois-chiches. Dégustations, grillades de taureau et d’agneau accompagnées de légumes étaient proposées aux visiteurs. L’accueil y est très chaleureux de quoi donner envie d’en savoir plus sur l’élevage, les produits de l’exploitation et l’environnement exceptionnel de cette propriété.

Une visite pédestre de l’exploitation permettait de découvrir la faune et la flore de la Petite Camargue Gardoise. Au moins 37 espèces d’oiseaux ont pu être vues dans une superbe ballade qui conduisait jusque sur les berges de l’étang du Scamandre. Pierre Gilles, notre guide, a agrémenté la visite, en nous livrant maintes anecdotes et une partie de son savoir sur ce morceau de Camargue dont il est follement amoureux.

Une ballade « en tirasse » permettait de découvrir l’élevage de taureaux. Cette fois c’est sur une remorque et assis sur des ballots de paille, que nous avons pu circuler au milieu du troupeau. Nous avons pu approcher des taureaux à la morphologie et aux armures impressionnantes.

Jean-Pierre Trouillas

Naturaliste, amoureux des sciences naturelles, de l’histoire, du patrimoine et des traditions. Passionné de photographie, des arts et de la culture. Curieux de tout en quelque sorte avec une furieuse envie de partager mes passions. Ex-éducateur à la retraite, mais toujours prêt à créer du lien par conviction et non par déformation professionnelle.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour