Pour le plaisir de partager ses connaissances et sa passion pour la photographie, Michel Lepers proposait des stages bénévolement au centre culturel Robert Gourdon. Aujourd’hui disparu, le centre garde un fort souvenir de cet homme qui avait le cœur sur la main. « C’était une personne très cultivée et d’une grande bonté. Je l’appréciais beaucoup. »

Le président Dany Pradier souhaite rendre hommage au photographe et remercier sa famille des dons qu’elle a fait pour le centre culturel, du mobilier qui a trouvé bonne place dans les locaux de l’association.