Le qi gong, du chinois « qi » qui signifie « énergie » et « gong » qui veut dire « le travail », est une gymnastique douce qui harmonise et renforce l’énergie vitale.

Françoise Gasté pratique et enseigne cette discipline depuis une vingtaine d’années. Elle intervient dans plusieurs villes de la région, Nîmes, Caissargues, Marguerittes, Clarensac, Sommières, Lunel, Marsillargues, Saint-Christol et Vauvert, au centre culturel Robert Gourdon.

À Vauvert, Françoise Gasté propose des stages de qi gong un samedi par mois de 9 h 00 à midi.

En ces temps de confinement, elle a voulu faire profiter des bienfaits qu’apporte cette pratique millénaire à ces élèves mais également à toutes les personnes qui souhaitent retrouver énergie et vitalité.

Sur sa page Facebook https://www.facebook.com/souffledevieqigong/, elle fait des vidéos en direct et invite par mail ses élèves à y participer. Ces séances qui s’adressent à tout public sont également suivies par de nombreuses personnes.

Au-delà du réseau social, Françoise Gasté propose des rendez-vous en direct sur Skype pour ses élèves, ce qui permet l’interactivité.

J’ai voulu que dans cette période de confinement tous ceux qui ne peuvent plus aller dehors, qui ne peuvent plus faire d’activités, puissent améliorer leur bien être. C’est chouette, parce que je pense que les gens ont beaucoup de choix sur internet avec tous les réseaux sociaux et ils peuvent participer quand même à pas mal de séances et s’occuper un peu de leur intérieur.

C’est vraiment très apprécié. Les gens ont l’impression que je fais cours que pour eux parce qu’ils sont chez eux. Ils ont l’impression que je les vois, que je leur parle. Comme je parle au tutoiement, ils ont l’impression que je m’adresse à eux exclusivement. Ils apprécient énormément. Et, ils pratiquent ! Ce qui est incroyable, c’est qu’ils pratiquent même tous les jours. Alors qu’avant, ils faisaient soit une séance par semaine avec moi, ou juste le samedi à Vauvert. Et bien maintenant, ils ont pris l’habitude et ils aiment bien la pratique quotidienne. Alors, soit ils font les séances en direct sur Facebook, soit, ils ne sont pas prêts au moment des séances et dans ces cas là, comme je laisse les vidéos sur le compte, ils peuvent les visionner plus tard.

Je vais poursuivre l’expérience jusqu’à la fin du confinement. Ça maintient le lien, les élèves répondent. En plus, ils communiquent entre eux, ils s’envoient des messages, soit sur Facebook ou soit par mail, ou par SMS. Ça permet vraiment de garder un lien avec les élèves. C’est vraiment important. Garder le lien, c’est vital. Le lien social est fondamental. Surtout pour les personnes qui vivent seules le confinement.

Cette gymnastique traditionnelle permet un travail sur soi au quotidien, en proposant de développer la condition physique, de favoriser la détente, de soulager le stress et d’améliorer les capacités respiratoires.

Ça leur fait du bien. Il y en a qui n’avaient pas le moral, ils retrouvent le moral. Il y en a qui avaient des douleurs, ils n’ont plus de douleurs, ils se sentent en forme. Pour les problèmes de dos, c’est très bien. En ce moment, on est confrontés avec le confinement à pas mal d’émotions qui surgissent en nous. Le qi gong permet de mieux gérer notre état émotionnel. Ça calme énormément. Ça détend. On peut ainsi éliminer le stress. Et, si il y a moins de stress, il y a plus de vitalité.

Vraiment, on se sent plus jeune à la fin de la séance. Surtout quand on le pratique quotidiennement.

Et Françoise Gasté de conclure : Le Qi Gong, c’est vivre longtemps mais en bonne santé. Le but, ce n’est pas de vivre longtemps. Le but, c’est de vivre en bonne santé le plus longtemps possible.

Site Internet : http://souffledevie.eklablog.com/