Le protocole sanitaire de la commune pour les écoles et celui des établissements scolaires qui expliquent respectivement les mesures strictes qui vont régir l’entretien et la vie dans les écoles à partir du 12 mai ont été validés, sur la base des directives gouvernementales, après plus de 10 jours de travail intense entre la municipalité, les services municipaux, les directeurs des établissements mais aussi le préfet et la direction académique du Gard.

Le protocole sanitaire des établissements scolaires d’Aimargues livre aux familles tous les aspects fonctionnels et pratiques d’une journée type à l’école. Parmi tous les points abordés dans ce guide, en voici quelques-uns :

  • Chaque jour, avant la classe les parents prennent la température de leur enfant (si plus de 37,8°C, pas d’école)
  • En maternelle, les enfants n’apportent pas d’objets de la maison (cartable, doudou…)
  • Arrivés à l’école, les enfants sont laissés devant la grille, les parents n’entrent pas et restent éloignés les uns des autres
  • En classe, les enfants ne jouent pas ensemble, utilisent exclusivement le matériel qui leur est individuellement dédié, respectent la distanciation et ne se déplacent pas, enfin,  l’enseignant porte un masque et se tient à un mètre des élèves
  • En récréation, les enfants ne jouent pas ensemble et respectent la distance d’un mètre. Les ballons, structures de jeux, etc. sont interdits.  
  • Plusieurs fois par jour, les enfants se lavent les mains (avant d’entrer en classe, après un passage aux toilettes…)
  • A la sortie, les enfants sont accompagnés à la grille et des horaires différents sont fixés pour chaque groupe afin d’éviter les croisements et rassemblements.

Tous les détails seront communiqués aux familles par les écoles afin de les informer et aussi de les rassurer. Mais d’ores et déjà, nous pouvons dire que l’école d’après confinement sera bien différente de ce que les instituteurs, les enfants et même les parents ont connu jusqu’à ce jour.

Les grandes lignes du protocole sanitaire du service entretien de la commune sont dévoilées, ci-après, pour rendre compte aux parents des actions mises en place par la municipalité permettant aux établissements scolaires d’accueillir les enfants dans les meilleures conditions d’hygiène et de sécurité :

  • du matériel de protection et de désinfection pour le personnel d’entretien a été acheté (produits nettoyant et désinfectant, gants, masques, gel hydroalcoolique…)
  • l’équipe entretien des bâtiments communaux est renforcée par plusieurs agents du service enfance-jeunesse
  • la réorganisation des salles de classes et des espaces permettant de faire respecter les règles de distanciation a été faites par les agents du service technique en accord avec les enseignants
  • chaque salle des écoles est équipée de gel hydroalcoolique pour les enseignants, Atsems et tous les personnels scolaires
  • des savons sont présents dans tous les sanitaires pour le lavage régulier des mains des enfants
  • les établissements scolaires ont été nettoyés et désinfectés avant la reprise
  • Les emplois du temps quotidiens des agents d’entretien sont prêts. Ainsi chaque jour 7 agents seront mobilisés pour laver et désinfecter tous les locaux, nettoyer toutes les surfaces, désinfecter tout le matériel utilisé dans la journée, aérer plusieurs fois par jour et le soir après l’école toutes les classes.

Grâce à toutes ces règles d’hygiène qui visent la gestion de l’accueil des élèves, l’aménagement des salles de classe, la circulation des élèves,  la récréation et le nettoyage-désinfection des locaux , les élus et les directeurs des écoles espèrent pouvoir contenir voire empêcher la propagation du virus.

Mardi 12 mai les établissements scolaires accueilleront 28 enfants à l’école Ventadour, 51 à l’école Fanfonne Guillierme et 34 à l’école Simone Veil, soit 113 élèves.  A l’école maternelle, 4 classes sont planifiées, 6 classes à l’école Fanfonne Guillierme et 4 classes à l’école Simone Veil. Évidemment, cette organisation peut être amenée à évoluer. Enfin, la cantine a prévu un accueil de tous les enfants qui en auront besoin du service de restauration scolaire.

La municipalité espère que toutes ces informations éclairciront un peu les parents sur le retour de leur(s) enfant(s) à l’école et qu’ils en seront rassurés. Le maire reste à la disposition des familles, sur rendez-vous.

Malgré tout, ce déconfinement ne signifie pas la fin du coronavirus, l’enjeu de la réouverture des écoles en ce mois de mai est aussi de s’entraîner pour septembre et la rentrée.