Dans le petit hameau vauverdois à l’extrémité de la commune en direction des Saintes trônent des bâtiments historiques qui témoignent de son passé. Une jolie chapelle que l’on aperçoit au loin et un château atypique qui conservent leurs mystères, De part et d’autre, des écuries, un château d’eau et une imposante cave viticole.

« Mon père allait à l’école au hameau ! » Didier Jean-Jacques qui dirige le domaine viticole est la quatrième génération de vignerons de la famille après le morcellement de la propriété fin 19ème, à l’époque un pavillon de chasse et un domaine viticole de 300 hectares créé en 1905 par Louis Prat, fils du créateur de la firme Noilly-Prat (Vermouth et Absinthe). Une histoire de famille dans l’histoire locale. L’arrière-grand-père de Didier avait acheté des terres lors du morcellement de la propriété ainsi que celles de l’ancien régisseur, quarante hectares en tout. Vingt hectares s’ajouteront en 2015.

Didier et son père ont converti la propriété en agriculture biologique il y a une dizaine d’années et créé le caveau dans l’ancien lavoir. La gamme de vins a évolué et les produits se sont diversifiés. Le dernier né de cette passion de famille, une bière de riz de Camargue, brassée sur place avec une recette maison.


Deux terroirs se partagent les soixante hectares, l’Indication Géographique Protégée Sable de Camargue, alliant un climat maritime méditerranéen sec et un sol à 95% de sable. « C’est idéal pour confectionner des crus souples, agréables et généreux » indique Didier, et l’Indication Géographique Protégée Pays D’Oc à dix minutes du Domaine sur un sol argilo-limoneux, un terroir qui offre une palette aromatique différente avec des vins au caractère plus affirmé. Les cuvées Flamant, Signature et Prestige sont régulièrement récompensées dans les deux appellations.

Pour une qualité optimisée, les vignes sont vendangées mécaniquement de nuit et les raisins maintenus à basse température avec une meilleure conservation des arômes. Le sol sableux qui protège les vignes du phylloxéra est recherché depuis la fin du 19è siècle. « Le Sable de Camargue va devenir une AOP d’ici fin 2020 » dévoile le vigneron, « notre célèbre Gris est la spécialité de cette appellation. On extrait le jus du raisin à l’aide de pressoirs pneumatiques qui assurent un pressurage de qualité et donne cette couleur saumonée claire. » Un vin gourmand souple et rafraîchissant selon lui.

Situé au cœur de la Petite Camargue entre les Saintes et Aigues-Mortes, route du littoral, le site accueille de nombreux touristes et offre une aire de détente pour camping-cars et bus. Si les caves ne font pas partie de la visite, le vignoble, le caveau dans l’ancien lavoir et le petit hameau de caractère offre une belle halte historique et découverte d’un vignoble et vin tout aussi atypiques.