Une partie des bénévoles en fin de collecte.

Une mobilisation en demi-teinte

Ce dimanche 28 février à 9 heures, rendez-vous a été fixé à l’espace Torres à Franquevaux pour un nettoyage environnemental.

L’idée est partie de Sarah, 13 ans, la petite-fille de l’adjointe au Maire,  Anny Redon habitant le Hameau, “J’aime beaucoup ce village, avec les circonstances actuelles   nous n’avons pas eu  la possibilité de nous réunir et cette collecte est le moyen de renouer le lien social, un partage pour la propreté du village ” confie la jeune fille.

Une mobilisation en demi teinte, sur la centaine d’habitants , une dizaine de personnes avec 2 enfants ont répondu à l’appel . J’espérais un peu plus de monde, souligne Anny, c’est vrai que les déchets sauvages ne sont pas spécialement le fait des habitants mais le week-end nous avons une affluence record de gens de l’extérieur en promenade qui nous laissent des détritus”. 

Distribution des sacs poubelles.
Distribution des sacs poubelles.
Distribution des sacs poubelles.
Distribution des sacs poubelles.

Equipés de gants et d’un sac poubelle fourni par la municipalité, les volontaires se sont éparpillés dans les ruelles du village , vers l’ancienne gare et le long du canal. . Deux heures de collecte ont permis de remplir une dizaine de sacs de détritus et c’est le long du canal où se garent des camping-cars qu’ont été constaté une accumulation de déchets.

Un ramassis en tous genres où se retrouvent cannettes, bouteilles en  verre et plastique, papiers et les inévitables masques de protection dénature l’environnement de Franquevaux, classé grand site de France.

Ce genre d’initiative est aussi un moment convivial de rencontre et de partages ” Il y aura une prochaine fois, précise Anny, il ne suffit pas d’en parler, venir et agir c’est mieux”

Ramassage de détritus
Ramassage de détritus