Alès à trois reprises les 5 et 12 mai, suivi de Fos-sur-Mer le 19 mai puis de nouveau Alès le 1er juin ont tous quatre constitué les destinations des quatre concours colombophiles de début de saison sportive, à la plus grande satisfaction des jeunes colombophiles de l’Entente Colombophile de Camargue.

Une bonne préparation, à chaque fois coordonnée par les deux animateurs que sont Stan Trzesien et Paul-Edouard Despierres, a permis d’intéresser au plus près du dispositif de mise en loge l’ensemble des ados du club local, chacun passant par tous les postes de cette préparation depuis la sélection des sujets à mettre au concours jusqu’à leur mise en panier la veille du concours pour le lâcher du lendemain aux toutes premièresheures de la journée.

Pour le 1er de ces concours dits de « Société », avec 199 sujets engagés, c’est le tandem Zoé Martin – Mathilde Ardisson qui place leur meilleur pigeon. Fait particulièrement rare sur ce type de concours, et qui mérite d’être souligné, c’est une femelle blanche qui l’emporte à la vitesse de 1 406 m/mn : les pigeons blancs sont habituellement destinés à des lâchers festifs.

Pour le 2ème Concours et avec 189 sujets engagés, c’est le tandem Mathias Peraldi – Ewan Martinez Fort qui place leur meilleur pigeon, un mâle de 7 ans d’âge à la vitesse de 1 160 m/mn. À noter que Mathias Peraldi s’est engagé après deux victoires en 2019 et 2020 sur le fameux Trophée Jean Hermant, spécifiquement dédié aux jaunes colombophiles.

Pour le 3ème concours et avec 212 sujets engagés, c’est cette fois le tandem P-Ed. et Joshua Despierres qui place leur meilleur pigeon, une femelle de 5 ans d’âge à la vitesse de 1 135 m/mn. À noter que Joshua Despierres est le récent vainqueur en 2021 du Trophée Jean Hermant qu’il faut avoir gagné trois fois pour l’acquérir définitivement.

Pour le 4ème concours du jeudi 1er juin, les 204 pigeons engagés par les jeunes colombophiles de l’Entente Colombophile de Camargue sont de nouveau libérés à Alès et le 1er arrivé appartenant cette fois au tandem Camille-Laurine effectuera son parcours à la vitesse moyenne de 76,5 km/h soit à environ 1 275 m/mn. Le temps était relativement dégagé et un léger vent « de bec » d’environ 4 nœuds de Sud-Est était installé sur site. Un concours pour le moins très disputé : seulement trois secondes séparent le 1er pigeon arrivé du tandem Camille-Laurine du 2ème pigeon arrivé du tandem Kilian-Lise. Mieux encore : seulement 9 minutes suffiront à enregistrer les 51 premiers arrivés.

L’émulation est à suivre car bien présente entre tous nos jeunes colombophiles : quatre des sept tandems de nos jeunes colombophiles gagnent chacun l’un de ces quatre premiers concours, laissant ainsi toutes leurs chances à ceux d’entre eux n’ayant pas encore figuré au palmarès de cette saison.

Capture Fos-sur-Mer le 19 mai 2022