Bernard Fougairolles est ses enfants en pays

Une journée tradition pour les 40 ans de la Manade

Une journée de tradition pour les 40 ans de la Manade Martini est prévue le lundi 22 août pendant la fête votive de Beauvoisin .

Occasion de célébrer cette  manade aux couleurs verte, blanche et noire, dirigée par Bernard Fougairolles (Troufi), un enfant du pays .

L’élevage est aujourd’hui située sur les terres de Franquevaux, “avec mon frère nous passions notre temps chez Vovo (Robert Terrasse), depuis toujours nous avons baigné dans la bouvine.   La manade a été fondée en 1982 par Jany Martini, de Rémoulins, avec des bêtes issus des élévages Pastré et du Joncas. Nous étions une équipe de gardians amateurs à monter pour lui. A son décès accidentel en 1989, Chantal son épouse et tout l’équipe m’ont proposé de reprendre la manade” se souvient Bernard

Une histoire d'amitié

J’ai repris les rênes en 1990, d’abord en gérance en louant des terres sur Franquevaux et Gallician, confie le manadier, rien n’aurait pu se faire sans ce noyau d’amis et en particulier Nicole et Gérard Osty, nous avons tout monté de nos mains, ce fut une belle aventure, il fallait être passionné.”

L’élevage s’est fait un nom au sein du monde camarguais, actuellement, il compte 180 bêtes sur 180 ha de terres, avec une diversité de taureaux pour les abrivades et bandides, la course camarguaise, ou encore la viande en Bio AOP.

Des cocardiers en sont issus,  en particulier Baroudeur dans les années 2010 ” un formidable taureau, intelligent, rapide et qui anticipé, se rappelle Bernard, il finit sa vie tranquille dans les près au bord du gardon”.

Aujourd’hui c’est une nouvelle génération avec Pernod, Camisard, Guerlain et Palun qui portent haut les couleurs de la manade “vivre des courses actuellement reste compliqué, les arènes se vident, les assurances pur les abrivades et bandides ont un coût de plus en plus élevé et mettent à mal nos traditions” constate le manadier.

Bernard Fougairolles dit Troufi  ” Jeune, au début on m’appelait  Fougasse, puis le  Schtroumpf qui est devenu par contraction Troufi

TRADITION ET TRANSMISSION

Un amour de la tradition et une fierté pour le manadier qui voit ce qu’il a construit se transmettre avec l’implication grandissante de ses enfants, Camille sa fille ainée, ses jumeaux Benjamin et Samuel et son gendre Anthony dans la marche de la manade. 

Je reste de plus en plus en pays, je laisse à mes enfants les sorties en extérieur, nous avons une équipe de gardians amateurs et de fidèles avec une jeune génération qui participent à la vie de la manade, sans eux rien ne serait possible” conclut Troufi.

La manade propose des prestations à la demande, ferrades, présentation de l’élevage avec une gase exceptionnelle( passage des taureaux dans l’eau), soirées camarguaises avec repas aux saveurs locales.              Tel  04 66 73 30 17        manade.martini@gmail.com

Le Lundi 22 août 2022  Journée à l’Ancienne – 40 ans de la manade Martini

09h00, Déjeuner animé par la Peña (offert aux personnes costumées) – Prés des Fiaous

11h00, Défilé à l’ancienne avec Roussataïo de l’élevage Thomas Fougairolles

Suivie d’abrivados longues avec les manades Agnel, Martini & les Anciens (Martini) – Départ des Prés des Fiaous

16h30, Course avenir avec la manade Martini – Entrée : 8 €

Suivie de la bandido retour aux fiaous

 

Pour Bernard Fougairolles, il y a une certaine symbolique d’effectuer l’abrivado longue en compagnie de la manade Agnel, l’épouse du manadier est la fille de  Jany Martini.

Manade Martini
SOUVENIR des 30 ans de la manade.