Pour Halloween une maison se transforme en Hôpital Psychiatrique

Quand l’esprit Halloween s’empare d’une maison, pour une soirée et la transforme en hôpital psychiatrique.

Trois ans que cette adresse, perturbe la quiétude de la nuit chaque 31 octobre.  Bastien Murillo est le maître de ce lieu, ” avec mon épouse Gaëlle, des simples décors de nos débuts, nous sommes passés à une show des plus horrifique,  avec une ambiance terrifiante. Nous transformons notre maison avec des éléments de décor digne d’un film d’horreur. cela a pu se faire qu’avec les connaissances techniques d’un ami , Yvan Fuster et aussi l’aide de la famille et d’un groupe d’amis“.

Avec le thème cette année, choisi par Gaëlle, le public remonte le temps, en 1947 dans un hôpital psychiatrique, toute une histoire avec un fil conducteur.

Halloween 2022

Prêt pour le spectacle, derrière les masques une équipe de bénévoles plus vraie que nature. “Halloween c’est la dérision autour de ce qui est macabre, il ne faut y voir aucune malveillance.

Un Labyrinthe Spectacle démoniaque

Des soignants exaltés, doivent faire face à des patients possédés, dans des situations particulières et peu communes. Par petit groupe les visiteurs sont invités à visiter les lieux, ils suivent un circuit et croisent toutes sortes de personnages déjantés , maquillage, éclairage, accessoires, ambiance sonore et effets spéciaux rendent l’expérience effrayante à souhait. 

Cela reste familiale,  nous adaptons notre jeu d’acteur en fonction de l’âge des participants, il ne s’agit pas de traumatiser les plus jeunes, cela reste un amusement avec quelques frissons” précise Bastien.

Au fil des années, la maison est devenue l’endroit à visiter le 31 octobre au soir. le succès est au rendez et la file d’attente est longue, il faut de la patience mais cela en vaut la peine, le public est emballé et les acteurs prennent du plaisir “entendre les gens crier prouve que notre jeu d’acteur marche” confie Yvan.

Pour clore cette visite, des bonbons pour les enfant et un remontant pour les parents.