Ah ! comme on aimerait pouvoir  jouer aussi bien d’un instrument à vent, trompette, trombone, tuba, cor pour se mêler à cette bande de joyeux et talentueux musiciens. Leur complicité et leur bonne humeur font plaisir à voir et à entendre.

Dans l’Auditorium de l’école intercommunale de musique qui affichait complet ce dimanche 15 janvier, l’ensemble Vents d’Anges a enthousiasmé le public plus d’une heure durant.

Par l’intermédiaire de leur présentatrice « déjantée », Sandra, les cinq cuivres et le percussionniste qui composent la formation ont échangé avec la salle et élaboré le programme de cuvées musicales aussi enivrantes les unes que les autres.

Ennio Morricone, Sting, Astor Piazzolla, Nicola Piovani (La Vita è Bella), Rossini, Offenbach, et pour clore cette éclectique dégustation Nino Rota et sa cultissime Passerella d’agio. Que des airs connus, entraînants, proposés par l’ensemble Vents d’Anges. Le public a dégusté et apprécié sans modération à l’heure de l’apéritif dominical.