You are currently viewing Agriculture : le millésime 2023 sera bio au château Virgile
Serge Baret - Domaine de Virgile

Médaille d’or au concours des Jeunes agriculteurs du Gard et coup de cœur en dégustation, le rosé tradition du Domaine Virgile donne le sourire à la famille Baret dans cette période un peu morose. « Avec l’été qui se prolonge, le vin rosé se vend bien mais le marché reste saturé » explique Serge. En arrière-plan, une baisse de la consommation et une vente en vrac compliquée avec le négoce qui représente la moitié de la production. Le domaine qui privilégie la restauration et les cavistes pour présenter ses produits a tout de même conquis de nouveaux pays à l’export, notamment les Pays-Bas après le Brésil, les Etats-Unis, l’Irlande, le Danemark, l’Allemagne et la Belgique. Les producteurs qui se sont également lancés dans les bag-in-box ont vu leur vente tripler cette année. Mais la nouveauté qui devrait finir de redonner le moral à la famille, est l’aboutissement de la conversion en bio pour l’ensemble de la propriété, vignes et vergers. « Nous avons aussi atteint le niveau 4 du HVE » précise Serge qui se réjouit de pouvoir dorénavant participer aux salons bio.

Les sept cuvées sont poursuivies avec Tradition en entrée de gamme aux trois couleurs puis Perle Blanche et Enéïde, toujours cuvées phares aux côtés de 1748 et Ampelographique Amitiés, trois bouteilles qui évoquent de belles histoires. La récolte est terminée depuis une quinzaine de jours. Une belle qualité, du volume et un bon état sanitaire caractérisent la nouvelle production peu impactée par la sécheresse. « Les rosés et les blancs sont fruités » dévoile le vigneron, « les rouges assez forts en degré avec la chaleur et une couleur concentrée. » Place maintenant à l’assemblage pour les 2300 hectolitres de la trentaine d’hectares, la moitié en AOC Costières de Nîmes, un quart vin de pays d’Oc et en vin de France.

Le domaine Virgile sera traditionnellement présent au marché de Noël du Cailar. En attendant, la famille Baret reçoit au caveau, route du Pont des Tourradons à Vauvert Gallician.

Contact 06 22 88 26 73

Serge Baret – Domaine de Virgile

Nathalie Vaucheret

Originaire de Paris et après avoir vécu quinze ans dans l‘Uzège, j’ai eu la chance de faire des reportages en Petite Camargue en tant que correspondante locale de presse. J’ai reçu un bon accueil, découvert de belles traditions, un magnifique environnement et de très nombreuses passions et initiatives que je me régale de faire partager dans mes articles.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour