You are currently viewing <em>Contre-piste</em> La chronique Bouvine de Marie-France Sabatié<br>Lunel : Royale de la Manade de Méjanes</br>

SIFFLEUR, FIGORI, ANIS, le Trio  de la Royale

ZEKRAOUI, FÉLIX, MARIGNAN, le Trio de raseteurs

Siffleur : Biòu de l’Avenir, 8 ans, dominateur, combatif, il impose aux ficelles son rythme.
Figori : Jeune taureau de 7 ans, il prend son essor aux ficelles et démontre ainsi combien il faudra compter avec lui dans les courses à venir.
Anis : Du métier du haut de ses 12 ans, répond énergiquement aux demandes dans de bons placements.

Youssef Zekraoui : s’engage à faire briller le taureau dans de belles demandes et des rasets de qualités.
Vincent Félix : de tous les instants s’engage dans la beauté du raset vers l’adversaire.
Vincent Marignan : cherche l’adversaire et le trouve jusqu’à faire sien les attributs convoités.

Il aura manqué aux hommes, un meneur sur qui s’appuyer, et mener ainsi une course plus franche et déterminée.


           1 – GARROS

Il surprend par son gabarit et ses cornes asymétriques, larges et biscornues. Malgré ses déplacements ? il se fait vite ramasser les premiers attributs par Félix, Martin F., Zekraoui et Lopez. Aux ficelles Garros se demande ce qu’il fait dans une piste trop grande avec autant de raseteurs qui le sollicitent jusqu’à ne plus savoir vers qui aller. Coup de colère, se fâche sur Zekraoui, raccompagne Marignan ; les hommes passent encore et encore, Garros tourne tant et plus. Une belle poussée sur Lopez ce qui enclenche le disque. Et après maints passages des hommes, Martin F. et Marignan s’octroient les ficelles.

Rentre en silence, 1 fois le disque entendu.

           2 – PERNOD

Les premiers attributs s’envolent sous les crochets de Zekraoui (x2) et Aliaga (x2). Aux ficelles, c’est sous la demande d’Aliaga qu’une série se fait en musique. Pernod se déplace, se tanque au milieu, attend qui veut bien le solliciter.

Félix le prend,  Pernod dans la réponse et tous deux jusqu’à la planche dans la beauté d’une demande et réponse le tout sous l’air de Carmen. Une série se fait, la ficelle commence à être bien mâchée, les hommes dans la ruée vers l’attribut, et à Marignan la première ficelle. À la seconde se rebelle mais pas assez efficacement, Katif s’octroie la seconde. Rentre en musique, par 2 fois le disque entendu.

           3 – MAQUIS

Pas de grosse surprise, les premiers attributs s’envolent très rapidement dans les crochets de Naïm, Aliaga et Zekraoui. Aux ficelles, très sollicité, il ne sait où se porter ; Félix le prend sous son aile et l’emmène  derrière lui par 6 fois dont trois où la musique retentit dans des rasets de qualité et de justesse. Naïm, Lopez  se portent à lui, la réponse est là, le disque se joue. Rentre ses ficelles en musique, par 5 fois Carmen en piste.
Il a manqué de continuité dans le travail des raseteurs qui auraient dû l’amener à mieux se concentrer sur la course et ainsi démontrer tout un savoir qu’il porte en lui.

           4 – ANIS

Vite fait, bien fait, Zekraoui (x2) et Félix ramassent les premiers attributs. Aux ficelles, les hommes l’engagent dans un vire-vire auquel il répond sérieusement et déclenche ainsi le disque. Félix, Marignan et  Naïm le tirent  jusqu’à la planche sous l’air de Carmen. Puis vient le temps de la chasse à la ficelle et le taureau est quelque peu malmené, le public gronde ; la ficelle à Zekraoui.
À la deuxième ficelle, Anis s’engage derrière Aliaga, les hommes passent, repassent, Anis dans la réponse défendant son bien au mieux qu’il peut mais finit par la laisser dans le crochet de Zekraoui qui est sur tous les fronts. Musique en rentrant sous les applaudissements, par 4 fois le disque.

           5 – PALUN

Naïm, Martin F, Martin G. et Félix closent le temps des attributs. Aux ficelles Palun s’adapte très bien au vire-vire, tape après Marignan (musique). Trop de pression, Palun tourne sur lui-même cherchant par où s’exfiltrer de la masse des raseteurs.  Le Président de course, donne un avertissement aux tourneurs. Zekraoui ramasse la première ficelle.
À la seconde, Félix le tire à lui et le mène dans un raset de choix aux planches en musique ; Sursis pour Palun qui se tanque au milieu, puis fonce sur Marignan qui le sollicite et tape derrière lui. À Lopez, la ficelle. Rentre en musique, par 3 fois le disque entendu.

           6 – FIGORI

Rentre en remplacement de Vivario, blessé. Jeune taureau de 7 ans, il impose par son gabarit, plus fort, cornes courtes. Il se cale, attend, observe, à droite, à gauche, avec un petit mouvement de tête ; il a vu. Martin F., Lopez, Naïm et Félix lui chopent les premiers attributs. Aux ficelles, Zekkraoui lui montre le chemin à suivre et direction les planches derrière lui en musique. Super frayeur en contre piste quand Figori veut se faire la belle. Inattendue l’action ! Martin F. s’octroie la première ficelle.À la deuxième, Figori se prend au jeu, observe, se place. Katif le sollicite, le tire et il est serré-serré quand ils arrivent tous deux à la barrière (musique).
Figori est maintenant fin prêt pour la course, voit le déplacement de l’homme. Naïm fait les frais de sa vindicte quand il se fait courser sur une demande de raset. Rentre en musique sous les applaudissements. Par 3 fois le disque. Encore vert, il a démontré un potentiel et un beau potentiel à venir.

           7 – SIFFLEUR

Biòu de l’Avenir, il se présente en chef de file et se cale prêt à combattre.  Mais, comme les autres, les premiers attributs sont vite glanés au fil des rasets. Aux ficelles, Zekraoui l’encourage à se porter à lui, il suit, bien, très bien, jusqu’à la barrière qui résonne sous son coup de poitrail (musique). Fonce sur Marignan qui a essayé de lui dérober sa ficelle, mais que nenni, il résiste (musique). Katif, Félix, Zekraoui, Martin, Marignan, Naïm, c’est un festival de passes, de réponses vives et puissantes, le tout en musique. La ficelle à ce jeu, est superbement démarmaillée mais il en reste un brin, Zekraoui le fait briller, mais c’est Marignan qui arrache le brin.
À la deuxième, on voit la qualité du raseteur qu’est Zekraoui, car il l’emmène avec lui dans son raset, tout en le faisant briller. Finalement rentre sa ficelle sous les applaudissements en musique. par 8 fois Carmen entendu ! Il montre ainsi toutes ses qualités de combattant et d’intelligence. Il appréhende l’homme de toute sa puissance et le raccompagne avec détermination.

Lunel
Dimanche 24 mars 2024

Marie-France Sabatié

Passionnée de bouvine, je partage par l'écriture mon ressenti, ma passion sur ce qui fait la richesse de ce terroir, courses camarguaises, traditions, manades, ...
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour