Le Francombat, kézako ?

Vous vous demandez sûrement ce qu’est le Francombat ?
Et bien, c’est simple, cette discipline est un art martial cévenol, qui rassemble plusieurs disciplines telles que le karaté ou le jujitsu. Le Francombat permet d’apprendre à se défendre dans n’importe quelle situation, grâce à de nombreuses techniques et une stratégie aboutie, crées par le maître expert, Alain Basset.

L’association Francombat Beauvoisin a été créée il y’a un an à peine. Le président Florent Poteau, nous explique qu’il a relancé en fait l’association à la suite de la fermeture de l’ancienne structure dont il était lui-même élève :
« J’ai décidé de passer les concours et examens afin de devenir professeur de Francombat, puis à la suite de cela nous avons créé une nouvelle association. Nous comptons aujourd’hui 15 adhérents, ce qui est largement suffisant avec l’infrastructure et les séances que nous proposons. Les entraînements ont lieu le lundi et mercredi de 20h à 21h30 ».

Ce sport est ouvert à tout le monde, filles, garçons, jeunes ou adultes, à partir de 14 ans. Toutefois, la compétition n’existe pas dans cette discipline car les combats pourraient engendrer des risques accidentels pour les sportifs puisqu’il n’y a aucune règle d’établie.

L’apprentissage du Francombat se fait dans une ambiance détendue mais studieuse. Bien se défendre exige calme, réactivité, maîtrise de soi et exclut bien-sûr toute forme d’agressivité.

Si vous aussi, vous souhaitez savoir comment réagir en cas d’agression, n’hésitez pas à contacter l’association Francombat Beauvoisin et son président :
flopot@free.fr

Contacts :
Florent : 06 83 81 21 70
Adrien : 06 17 43 37 62

Wissem Khaldi

Photos : André Michel Rodriguez