Lors des vœux de la municipalité, les petits boxeurs avaient fait le souhait de pouvoir rester dans la salle du château. Mais au conseil municipal, une délibération avait été prise pour lancer une procédure d’expulsion à l’encontre du Boxing Club 1980.

“Nous n’avons plus entendu parler de rien depuis”, souligne l’entraîneur Bousmaha Amara qui annonce d’ores et déjà la reprise en septembre dans la salle du château.

Le dynamisme du club et surtout la motivation des enfants est toujours au rendez-vous en cette fin de saison dignement fêtée à la mi-juin.

Bousmaha espère bientôt pouvoir réaliser un gros gala de boxe dans les arènes : “Le club est bien structuré et j’ai du monde autour de moi qui m’aide. Je veux le faire pour montrer la vitalité du club.”