C’est en 2008 que le Centre Ornithologique du Gard décide de travailler sur un nouvel atlas des oiseaux du Gard. En 1993 l’association avait édité le premier Atlas des oiseaux du Gard. 26 ans après, un nouveau point sur l’avifaune gardoise paraissait nécessaire.  L’idée de comparer et de mesurer l’évolution des espèces aviaires nicheuses du département est primordiale mais le COGard veut aller encore plus loin dans ce nouvel atlas. Il y incorpore les espèces migratrices et hivernantes transitant ou séjournant dans le Gard. C’est donc 321 espèces qui y sont traitées reflétant l’extraordinaire diversité des biotopes du département qui s’étage depuis le sommet du mont Aigoual jusqu’à la plage de l’Espiguette.

Réaliser un atlas des oiseaux, c’est vivre en premier lieu une aventure humaine au sein d’un groupe qui entretient une émulation visant à produire, sur un pas de temps donné, un état des populations aviaires. D’un point de vue technique, la réalisation d’un tel atlas s’articule autour de trois grandes étapes :

– Le travail de terrain limité dans le temps par la période d’enquête se caractérise par une recherche intensive sur l’ensemble du département des indices de présence de l’avifaune. Cela représente 730 000 données recueillies par plus de 1 700 observateurs pendant la période 2009-2017.

– L’analyse des résultats via des représentations cartographiques et l’utilisation d’outils statistiques adaptés. 8 personnes ont travaillé sur la cartographie et 3 à l’analyse des données.

– L’édition : 39 personnes on écrit les monographies, alors que d’autres en on fait la relecture littéraire et scientifique. L’indexation, la bibliographie et les différentes synthèses ont du être finalisées pour que la mise en page et enfin l’impression puissent être réalisées en novembre 2019.

Cet ouvrage est une véritable aventure collective, forte, inaliénable, indispensable pour gravir cet Everest. Avec une volonté partagée par toutes et tous pour que toutes et tous atteignent le sommet.

C’est pas moins de 27 réunions de travail qui ont été programmées pour faire des choix ou valider des options. Le COGard a vu différentes associations ou organismes privés ou public s’associer d’une manière ou d’une autre à ce beau projet tel le CEN L-R, le Syndicat Mixte de la Camargue gardoise, le Parc national des Cévennes, l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage Faune Aveyron, Faune Ardèche, MHNH pour les données stocs, la Tour du Valat et l’Hôpital de la Faune Sauvage Garrigues-Cévennes.

A l’heure d’une prise de conscience des dangers menaçant la biodiversité, dans un contexte de changements globaux et locaux qui s’accélèrent, cet ouvrage offre une vue sans précédent de l’avifaune gardoise et de son évolution récente. Il répondra aux attentes du promeneur sensible à la beauté de la nature et à l’ornithologue confirmé.

Puisse-t-il, de surcroît, plaider en faveur de l’urgence de préserver les écosystèmes dont dépendent les oiseaux ainsi que leurs cortèges floristiques et faunistiques.

Vous pouvez souscrire à l’ouvrage en vous rendant sur la page du site du COGard dédiée à l’atlas :

http://cogard.org/atlas/atlas-des-oiseaux-du-gard-bulletin-de-souscription/