Marjorie Canino a la danse sévillane dans la peau depuis sa plus tendre enfance. Cette jeune maman de trois enfants se lance cette année dans une aventure qui lui tient à cœur, monter une école de danse sévillane !

Ce sera chose faîte dés le mois d’octobre, avec la Peña Toros y Fiesta dont elle est secrétaire. Cette association qui a vu le jour l’année dernière partage la passion de la tauromachie Espagnole, la culture Andalouse, la musique et les ambiances Bodéga.

Marjorie a commencé la danse très tôt, encouragée par ses grand-parents andalous qui lui ont naturellement transmis cette culture. Inscrite à l’école de l’association Amapola à Nîmes d’où elle est originaire, elle sera sélectionnée en ballet, après audition, à l’âge de seize ans.

Cette danse ne la quittera plus et c’est à Vauvert avec son mari Vivian Canino qu’elle poursuivra cette pratique où posture, prestance, variation et échange complice sont les maîtres mots et prend tout son sens lorsqu’elle est exécutée en couple.