La reprise pose plusieurs défis car l’activité municipale doit s’organiser dans un contexte sanitaire bien différent de celui que nous connaissions jusqu’alors. Le premier défi de la commune se joue maintenant dans la gestion et la planification de la reprise progressive de chaque service. Le deuxième réside dans l’établissement d’un protocole de reprise par service afin qu’un maximum d’activités puissent repartir dans le respect de règles d’hygiène, de distanciation et de protection de chaque agent. Enfin, il faut faire en sorte que ces mesures prennent aussi en considération la sécurité des usagers du services public et l’ensemble des Aimarguois de façon générale.

Pour cela, la municipalité et la direction générale des services se sont concertés à plusieurs reprises la semaine dernière afin d’élaborer plusieurs scénarios de reprise, qui ont ensuite été adaptés avec  les directeurs de service aux spécificités de chacune des activités, aux besoins et la composition de leurs équipes.

De ces échanges, un protocole d’organisation de reprise a été défini. Ce document renseigne chaque agent communal sur les pratiques recommandées pour éviter leur propre contamination, celle de leurs collègues ou de toute personne qu’il serait susceptible de rencontrer dans l’exercice de leurs fonctions grâce au guide des bonnes pratiques commun à tous les services. Dans ce guide, on retrouve entre autres le respect des gestes barrières et de la distanciation avec au moins 1 mètre d’espace entre deux individus (y compris durant les temps de pause et de repas), l’utilisation assidue de gel hydroalcoolique dans les lieux fréquentés et à proximité des surfaces de contact, le nettoyage régulier des postes de travail avec des lingettes (bureau, chaises, photocopieurs…) ou encore l’attribution individuelle du matériel professionnel (outillage, matériel d’entretien ou de bureau).

Ce protocole reprend aussi, service par service, l’organisation qui sera mise en place à partir du 11 mai, avec par exemple :

  • l’équipe du service entretien des bâtiments, composée de 7 agents,  ayant une nouvelle mission pluriquotidienne de désinfection des établissements scolaires et de la médiathèque en plus de leur mission de nettoyage des bâtiments communaux (crèche, écoles et locaux occupés par les services) sera temporairement renforcée par d’autres agents qui n’ont pas encore repris leur activité,
  • la crèche sera divisée en 2 espaces dissociés, et totalement autonomes, permettant d’accueillir en toute sécurité deux groupes de 10 enfants,
  • la médiathèque sera, dans premier temps, ouverte deux jours par semaine, le port du masque y sera obligatoire et le retour des documents empruntés se fera dans un bac où ils resteront 48h afin d’éliminer toute trace éventuelle du virus,
  • les agents du service technique travailleront en petits groupes et en horaires décalés pour être le moins possible en contact avec les administrés,

le service administratif restera autant que possible en télétravail comme préconisé par le gouvernement mais le service État Civil recevra le public sur rendez-vous.