Protégé des regards par de grands murs de pierres sèches, le jardin Molines, anciennement Jardin Blanchon, a longtemps suscité la curiosité des passants. La création d’une promenade urbaine et paysagère longeant la résidence Joliot Curie offre l’opportunité de l’ouvrir sur l’espace public.

A la découverte des essences remarquables

Le débroussaillement du jardin Molines a été réalisé avec la mise en valeur de plusieurs arbres dont un cyprès de Lambert. Le plus gros arbre du Gard avec ses 25m de hauteur pour une circonférence de 4m70 !

D’autres espèces ont également été préservées dans le parc, notamment le plaqueminier de Virginie dont le fruit ressemble fortement aux kakis, l’arbousier d’Amérique, ainsi que des marronniers, des buis centenaires et une importante concentration de Micocouliers occidentaux.

Afin de compléter cet espace boisé classé et rendre le parcours de cette promenade urbaine encore plus agréable, des végétaux viendront embellir la zone avec des massifs de plantes comme de la sauge, du gaura rose et blanc mais aussi du perovskia, un bel arbuste aux fleurs bleu lavande. Les plantations seront effectuées au mois d’octobre car la saison est plus propice à leur développement futur.

Un projet qui s’inscrit dans nouveau programme de renouvellement urbain

L’aménagement du jardin Molines a pour objectif l’ouverture de cet espace vers l’extérieur pour proposer un lieu ouvert et paysager aux Vauverdois(e)s en entrée de ville. Ce projet comprend également la création d’une promenade urbaine et passagère, et la poursuite du développement des déplacements doux (piéton, vélo) en lien avec le futur aménagement de la traversée de l’avenue Robert Gourdon et l’aménagement des abords du centre de loisirs.

Les travaux s’inscrivent dans un projet plus vaste d’aménagement d’une coulée verte à travers le quartier. Ce cheminement doux sera relié aux principales voies d’accès, notamment rue de la République. Le projet est complété par la réalisation de la résidentialisation des espaces en pied de la résidence Joliot Curie.

 Farouk Moussa, désormais adjoint à la politique de la ville et au renouvellement urbain, et pilote de ce projet, nous explique que « Le projet d’aménagement du Jardin Molines est le fruit d’une concertation avec les habitants concernant la création d’une coulée verte dans le cadre de la rénovation urbaine. Le projet d’’aménagement des places de parking a été présenté lors d’une réunion en pieds d’immeubles réalisée fin 2019. Tout a donc été validé par le Conseil Citoyen et les mesures prises répondent aux préoccupations des habitants »

Le coût total de ce projet est de 553 041,981€ TTC avec une participation de 307 710€ de l’ANRU, 120 000€ de la Région Occitanie, 46 614,89€ du SMEG, 29 645,12€ d’Enedis et 20 125€ de la Communauté de Communes de Petite Camargue ; pour une durée des travaux de 13 semaines.

En parallèle, le débroussaillage du Jardin Molines est en train d’être finalisé, avec l’arrachage des végétaux indésirables et l’élagage, permettant aux ouvrier de s’occuper également de la voirie.

En effet, le tracé de la promenade urbaine étant terminé , les équipes continuent avec le piquetage des travaux, le décapage, le nivellement ainsi que la pose des bordures. Cette dernière étape lance la préparation des voies de circulation et des trottoirs, avec la mise en place des enrobés voirie et trottoirs.

Une fois ces travaux terminés, le mobilier urbain pourra être implanté avec les bancs, les tables de pique-nique PMR, les corbeilles tulipes pour jeter ses déchets, et la mise en place de l’aire de jeux.

Un espace ouvert alliant biodiversité et convivialité

Une promenade urbaine et paysagère

L’aménagement du jardin Molines commence avant tout par l’ouverture du mur de clôture longeant la zone pour la rendre accessible depuis l’extérieur et permettre un parcours fluide et plaisant. Le Jardin Molines deviendra alors un agréable passage paysager par la création d’un cheminement piéton, une piste cyclable reliant l’avenue Robert Gourdon à la rue Chaillot, et l’aménagement d’une aire de jeux sécurisée.

Protection de la biodiversité

Le projet du Jardin Molines fait partie des actions menées par la ville pour le respect de l’environnement. Elle a d’ailleurs été récompensée avec l’obtention du label Terre Saine en 2019, commune sans pesticides, valorisant les collectivités territoriales qui n’utilisent plus de produits phytosanitaires. C’est pourquoi, dans un souci de préservation de la biodiversité, l’aménagement de l’espace boisé du Jardin Molines accueillera des maisons à insectes et des nichoirs pour les passereaux. De même, le défrichement réalisé pour ouvrir l’espace vers l’extérieur permettra aux espèces de se déployer à leur aise et de mettre en valeur les diverses essences remarquables.

Création d’un espace convivial et familial

Pour répondre aux souhaits des habitants et proposer un espace plus convivial, du mobilier urbain sera implanté ainsi qu’une aire de jeux. Quatre bancs à bonne distance des bâtiments (au Sud de l’aire de jeux, entre celle-ci et l’espace boisé classé) et deux tables de pique-nique. La position et le modèle de l’aire de jeux ont été validés par les habitants lors de la réunion en pieds d’immeubles.

Un point sur la sécurité

L’ouverture du mur a engendré quelques inquiétudes concernant l’occupation de cet espace à l’avenir. Les principes d’aménagement ouvert et facilitant la transparence visuelle est pourtant prioritairement conseillé par les services de gendarmerie : les recoins cachés ayant disparu, la sécurité s’en trouve augmentée. Les accès voitures de la résidence seront également contrôlés grâce à la pose de portails automatisés, mis en place dans le cadre des travaux extérieurs prévus par Habitat du Gard. La commune sollicitera le bailleur, permettant ainsi de réserver le stationnement à l’usage exclusif des habitants, limiter la circulation intérieure, et améliorer la sécurité de cet espace partagé.

Stationnement et accès

L’agrandissement du Jardin Molines et l’intégration de la promenade publique demandent de rationaliser le stationnement. Ainsi, les aménagements délimiteront mieux les zones publiques et privées, pour clarifier les usages et permettre une meilleure gestion de ces espaces. Un accès résidents rue de la République permettra l’accès au parking, avec une sortie rue Chaillot, en sens unique. Le réaménagement des places de stationnement entrainera également un aménagement pour l’accès des voitures Avenue de la Costière.

Gestion des ordures ménagères

La CCPC sera sollicitée pour prendre en charge le nettoyage régulier des bacs. La résidence Joliot Curie est l’une des rares copropriétés épargnées par les dépôts sauvages d’encombrants, il n’y aura pas dans l’immédiat d’abri à containers à l’extérieur. Cependant, les habitants seront amenés à donner leur avis sur la propreté urbaine et la gestion des encombrants.