Tomas Cerqueira

La crise sanitaire a fortement impacté les élevages de taureaux. La coordination des clubs taurins a eu l’idée d’organiser des soirées gratuites pour soutenir trois ganaderias gardoises.

Vendredi 7 août,  Olivier et Anne-Marie Riboulet ont eu l’occasion de faire découvrir les caractéristiques de leur élevage.
La soirée a débuté par une tienta de deux taureaux toréés par Maxime Solera et Tomas Cerqueira et s’est pousuivi par une novillade sans picador pour un jeune de l’école taurine de Béziers.

Cette soirée conviviale s’est terminée par un repas que l’on pouvait prendre sur place. La dégustation des produits de la ferme a ravi bien des palais et alimenté de nombreuses discussions gastro-tauromachiques.