Le département du Gard, en partenariat avec l’EPTB Vidourle lance une enquête sur la perception du risque inondation dans le département du 30 novembre au 12 décembre. Cela va concerner 1 500 habitants du Gard et une partie de l’Hérault, en fonction de leur bassin versant.

Suite aux inondations des 8 et 9 septembre 2002, le Département du Gard a mis en place une politique globale de lutte contre les inondations. Dans ce cadre, il a souhaité mesurer le niveau de sensibilisation et de culture du risque « inondation » et son évolution sous la forme d’une enquête auprès de la population. 

Trois précédents sondages ont été réalisés par IPSOS en 2005 et en 2009 et par ENOV en 2013.

L’Institut ENOV a été chargé de réaliser une nouvelle enquête conduite par téléphone, du 30 novembre au 12 décembre 2020, auprès d’un échantillon de 1500 personnes, représentatif de la population du Gard [et de 27 communes de l’Hérault sur le bassin du Vidourle], âgée de 15 ans et plus.

Les personnes interrogées ont été classées en fonction du bassin versant et du niveau de risque de la commune   L’échantillonnage prévue est le suivant (en nombre d’enquêtes) :