La sortie de la bouteille Olympe ce 6 avril est un double lancement pour la cave coopérative. Un premier vin blanc liquoreux et la première fois que le logo haute valeur environnementale (HVE) orne une étiquette Gallician Signature. « Les clientes étaient en demande » explique Jérémy Teissier.
Le président de la cave, à l’écoute des consommateurs mais aussi de la nouvelle directrice commerciale Christelle Sciorato, a lancé la production de ce vin « plutôt féminin, frais et fin, haut de gamme, dans la continuité de la muse et l’égérie » selon elle. Une bouteille fine de 50 cl, une étiquette raffinée avec arabesque et dentelle, un emballage cartonné assorti.

Son contenu a été élaboré par l’œnologue de la cave et le directeur Stéphane Landais qui se sont essayés à assembler muscat, viognier et Marsanne. Un raisin cueilli en sur-maturité avec des vendanges tardives. « Nous avons fait une sélection de vignes HVE » explique Stéphane qui a été longtemps œnologue à la cave, « parfaitement saines, à faible rendement mais de surface importante pour garantir la biodiversité. Les raisins sont asséchés naturellement avec une fermentation naturelle mais contrôlée, puis un passage en fût de chêne. » Un premier vin certifié HVE commercialisé à la cave, qui a nécessité l’implication de coopérateurs qui ont dû se doter d’outils spécifiques pour travailler le sol d’une manière alternative. Un cahier des charges strict avec une diminution de produits phytosanitaires et une nouvelle méthode culturale éco-responsable. « Nous sommes très avancés dans cette démarche » se réjouit Jérémy, « une trentaine de coopérateurs ont suivi. L’objectif cette année est de 35% des vignes, et en deux ans, 50% ! »

Une conversion qui s’est imposée par conviction mais également par les marchés selon le directeur et pour conquérir de nouveaux clients. L’Olympe vient concrétiser ces efforts. « On s’est fait un peu plaisir à nous aussi ! L’Olympe est le “nectar” de notre terroir, ici à Gallician » Une gamme qui complète celle des vins bio avec un rayon qui s’est étoffé d’un bag-in-boxe recyclé pour un rouge bio et d’un rosé sans sulfite à l’étiquette nature, fleurie. Une petite production au départ, moins de 3 000 bouteilles. Un produit un peu à part, un vin gourmand à déguster en apéritif ou au dessert. Une belle mise en avant à la cave remplace le lancement convivial qui était prévu et la dégustation. L’équipe espère pouvoir organiser une soirée autour de l’Olympe le 26 juin.

Contact 04 66 73 13 78