You are currently viewing Patrick Bricongne et Marc Guyot dédicacent leur ouvrage au Cartel

L’un et l’autre ne sont plus à présenter mais leur passion commune de la Camargue et des traditions taurines les a rapprochés dans un ouvrage artistique. « C’est une histoire d’amitié » explique simplement Patrick Bricongne. L’amoureux de la tauromachie espagnole écrit depuis de longues années, en toute discrétion. Un livre en est sorti il y a presque dix ans maintenant, imprimé à son insu par ses proches mais qui s’est vendu à mille exemplaires. « Depuis je rêvais d’en faire un autre » avoue Patrick, « mais plus poétique et avec des illustrations ».

Marc Guyot connaît lui un franc succès avec ses tableaux. Il vient de clore sa dernière exposition aux Saintes-Maries-de-la-Mer. Les deux hommes sont proches et le peintre qui œuvre beaucoup sur commandes avec des thèmes récurrents s’est confié un jour à Patrick sur son manque d’inspiration et d’enthousiasme. « Je lui ai donné soixante textes courts sur la tauromachie et lui ai dit, inspire-toi ! » L’effet a été instantané. « Cela m’a reboosté de suite, les textes m’ont parlé !  » Marc a sélectionné des textes, choisi une technique d’illustration, de l’aquarelle, réhaussée d’encre. Une certaine transparence pour ne pas écraser les textes et les contours pour le dynamisme.

Le livre des aficionados vient de paraître, près de deux ans de préparation. Le peintre a choisi le titre issu d’un texte, « Boite â l’être ». « Le chapeau sur le A est volontaire » explique Patrick, c’est le trident, clin d’œil à notre ganaderia imaginaire. » L’art et l’esthétique se rencontrent sur fond de paysages, toros et toreros, une vision poétique et artistique de la tauromachie. Un bel ouvrage tiré à 150 exemplaires, un papier spécial pour faire ressortir les blancs, un format à l’italienne. Les deux auteurs ne souhaitent pas en faire une œuvre commerciale. Pour la préface, ils ont demandé à Hadrien Poujol et sont très heureux qu’il ait accepté. « Nous voulions une figure du milieu qui unit les deux tauromachies, espagnole et camarguaise. » La dédicace et le vernissage des œuvres originales se feront dans sa brasserie. « C’est une belle histoire » concluent Marc et Patrick, l’union de la passion autour des traditions.

Présentation du livre « Boîte â l’être » lundi 16 août 19h brasserie Le Cartel Zac Côté Soleil à Vauvert.

Nathalie Vaucheret

Originaire de Paris et après avoir vécu quinze ans dans l‘Uzège, j’ai eu la chance de faire des reportages en Petite Camargue en tant que correspondante locale de presse. J’ai reçu un bon accueil, découvert de belles traditions, un magnifique environnement et de très nombreuses passions et initiatives que je me régale de faire partager dans mes articles.
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for
avatar for