C’est dans une salle Mistral – il va de soi – bien remplie que Sian d’Aqui, Association et Ecole félibréenne, a organisé sa traditionnelle veillée calendale. France Chassouant au nom de la présidente Dominique Laporte a accueilli spectateurs et convives pour cette belle soirée autour de la dégustation des treize desserts de Noël (Li Trege dessèr de Nouvè).

Dans ses mots de bienvenue, elle a tenu à rappeler l’élection d’Annelyse Chevalier en qualité de Majorale du Félibrige ainsi que celle de son fils Guillaume à la présidence de l’assemblée des jeunes du Félibrige lors de Sainte Estelle de Mende. « À l’assemblée générale de la Maintenance Languedoc-Roussillon, notre trésorière adjointe, Nicole Eyral, a été élue sous-syndic   pour le Gard, et Jean ,écolier fameux, donne des notions de Provençal au groupe Pantaï de Camargo. »

France Chassouant a également évoqué la manifestation qui s’est tenue à Nîmes de l4 novembre, pour commémorer le centenaire de la « Levée des tridents », mouvement engendré par le Marquis Folco de Baroncelli et Bernard de Montaut Manse.

« Un grand passo-carriero de 500 chivau e un mouloun d’afeciouna soun vengu escouta li dicho bèn engajado dis elegi e sousteni la bouvino e nòsti tradicioun. »

Les groupes Revoulun de Mauguio, les Cabidoulo du Cailar et les élèves du cours de Provençal ont animé cette veillée calendale, moment incontournable empreint de tradition et de convivialité.