La compagnie Beau-Parleur avait programmé ce samedi 11 décembre à Nîmes tout un après-midi hommage à la mémoire de Michel Falguières.
La salle de l’Entraide gardoise et sa belle architecture aux voûtes romanes a servi d’écrin à ce moment fort en émotions.

Souffle de Camargue par Thierry Bourdy

Jean-François Homo en maître de cérémonie a souligné l’universalisme de Falguières et a apprécié la façon dont le poète disparu en 2018 savait réunir les gens. Et ce fut le cas ce samedi puisqu’aussi bien ceux qu’il côtoyait en Camargue, comme ses partenaires de lectures dans les théâtres ou les bistrots de Nîmes étaient là.

 Tour à tour, ses amis, poètes, écrivains, photographes, musiciens, comédiens… ont donné de la voix ou de l’image comme pour tenter de combler ce manque depuis que Michel s’est tu.

Les films d’Olivier Callériza, Thierry Bourdy ont entre autres documents rappelé combien Michel mettait son art au service d’un pays camarguais qui pour lui n’avait pas de frontière.

Serge Colombaud