Projet d’un lavoir de style gréco-romain, situé au début de l’impasse du Grand Jardin , place de la Fontaine en 1835.

LE LAVOIR, un pan de la mémoire populaire

Beauvoisin-les-lavoirs
Beauvoisin les lavoirs 1911

Voici les anciens lavoirs que quelques générations de beauvoisinois ont connu. Ce bâtiment était situé  au bas de la rue de la Carrierasse. “Le lundi, c’était le jour de la ” bugado “ (lessive). Sur une brouette , le chargement était composé du linge sale et des fagots de sarments de vigne pour chauffer l’eau, un seau, une ” banaste ” (corbeille), le battoir et du savon de Marseille.(J Tourreau)

La plupart des lavoirs publics datent du XIXe siècle. “Pour faire face à la propagation des épidémies, par une loi du 3 février 1851, l’Etat décida de prendre à sa charge jusqu’à 30% des frais de construction des lavoirs communaux”. Ce fut l’élément déclencheur d’une vague de constructions qui toucha toutes les communes de France.

titre devis lavoir

Contexte : 1835 , nous sommes dans un régime monarchique (monarchie de juillet qui succède à la Restauration) avec Louis Philippe qui n’est pas sacré Roi de France mais intronisé roi des Français, ce n’est plus une monarchie de roi divin.

Le 18 décembre 1835, le sieur Méjean (maître d’ouvrage) remet son rapport, devis et plan pour la construction d’un lavoir au Maire de Beauvoisin L. Amphoux. 

Exposé : Le village de Beauvoisin, n’ayant ni aucune rivière, ni ruisseau qui le traverse ni qui soit à proximité, les habitants sont obligés de parcourir six mille pour trouver de l’eau propre à laver leur linge, ce qui leur cause une perte de temps considérable et devient très pénible pour eux en hiver;  aussi ont-ils réclamé plusieurs fois auprès de l’administration municipale, la construction d’un lavoir couvert dans le village même, à peu de distance. Monsieur le Maire, juste appréciateur de ce besoin des ses administrés, a accédé à leur demande et a chargé le soussigné, de dresser plans, devis et détail estimatif du lavoir dont il s’agit, en mettant à profit pour alimenter le bassin les eaux du puits communal. 

Le lavoir est situé sur un terrain appartenant à Mr Teulon (jardin le long du gour, voir plan de situation).

S’ensuit la Description du projet : Déblaiement, mur de soutènement, canalisation et pavage de la rue de la Mer Rouge (inondation), fondation…

Qualité des matériaux : Pierre de taille de Beaucaire, moellons, mortier, bois…

 

 

Devis : Le montant total des travaux se monte à 12 000,00 francs.

Compte tenu de l’érosion monétaire due à l’inflation, le pouvoir d’achat de 12 000,00 Francs fin XIXe siècle est donc le même que celui de 4 789 795,67 Euros en 2020  (source Insee).

PLANS

plan de situation
plan de situation
plan de coupe
plan de coupe
plan de coupe
plan de coupe

financement et suite du projet

Pour subvenir a l’acquisitions et construction, la commune de Beauvoisin procède à l’aliénation d’une portion de rente sur l’état jusqu’à concurrence de 10 000 francs .

Réponse du Ministre de l’intérieur Adrien de Gasparin, chargé du ministère des Travaux publics au préfet du Gard  “Je vois par l’extrait du budget communal pour l’exercice 1836, un déficit qui accroitrait l’aliénation de la portion de rente en question, l’adoption de ce projet aurait pour résultat de mettre la commune de Beauvoisin dans la nécessité d’imposer extraordinairement pour remplir cette lacune. Je vous prie Mr le Préfet de faire remarquer à l’administration municipale qu’une charge pareille, qu’il faudrait renouveler tous les ans, serait difficilement admise si le terme n’en pouvait être prévu”.

L’administration municipale fait appel, le Préfet du Gard clôt définitivement le projet le 15 janvier 1838

Le projet n’avait pas fait l’unanimité au sein de la population. Une pétition signée par certains habitants avait été envoyée au préfet. 

Lettre du Préfet du Gard
Lavoir style gréco-romain
réconstitution du lavoir d'après les plans (ram)