En parcourant l’exposition « Des Salines aux sous-bois », c’est un peu la vie de l’artiste Raymond Galle que l’on retrace. Cet autodidacte de la peinture fait un retour sur ses origines à Salin-de-Giraud. Il a voulu s’écarter de cet environnement ouvrier, un pays plat envahi de moustiques. Des études à Arles puis Aix-en-Provence, des voyages, avant de poser ses valises à Vauvenargues. « J’y ai trouvé montagnes et forêts » précise l’artiste. Une nature qu’il a eu envie de magnifier, comme celle de sa ville natale qu’il n’a pas oubliée. Car derrière la ville, il y a les salines. « C’est une beauté exceptionnelle, avec une géométrie fabuleuse ». Raymond a souhaité l’emporter avec lui. « Ce que vous voyez à l’exposition, c’est ce que j’ai pris. » Son histoire en condensé est présentée dans cet espace d’exposition.

La peinture et l’écriture qu’il a découvert à mi-chemin de son parcours sont devenus ses deux piliers qui ont donné un sens à sa vie. « On crée souvent parce que l’on a de la peine à être dans la réalité, en direct avec l’autre » avoue l’artiste, « la création permet d’avoir un recul. L’art est un monde acceptable pour moi. » Raymond travaille beaucoup, il a gardé cette âme laborieuse. « C’est pour mieux préparer ce que je veux proposer aux autres. » Son approche reste naturelle, simple comme ses modèles, arbres, piquets, martellières, ponton, radeau. Il s’est inventé ses propres techniques, basées sur le pop art italien, l’utilisation de collages, de vieilles affiches, de la craie ou de l’acrylique. Ses compositions figuratives, réalisées d’après photographies, mais épurées pour ne conserver que la forme, n’empêchent pas l’évasion, l’interprétation. Les grands espaces se retrouvent sur ses toiles, devenus minimalistes mais poétique pour se dégager du matérialisme.  « Certaines peintures racontent la même chose, mais elles disent surtout combien j’aime la nature. » L’exposition permet à l’artiste de rendre ce qu’il a emprunté, montrer la beauté simple de la nature.

Exposition jusqu’au 26 février
Mercredi 9h30 – 12h et 14h – 18h, jeudi et vendredi de 14h à 18h, samedi 9h30 – 12h

Une lecture conférence avec l’artiste est organisée jeudi 13 janvier à 19h.

Renseignements 04 66 73 17 33