Les gens de bouvine ont pu enfin se rassembler en l’honneur du XXXe hommage à Fanfonne Guillierme le 6 mars. Sous le soleil et un ciel bleu, c’est tout le village qui était paré aux couleurs azur et or de la manade Fanfonne Guillierme mais aussi celle de l’Ukraine. La foule présente qui a montré sa joie de se réunir après deux années de privations, n’a pu s’empêcher d’avoir une pensée pour le peuple en guerre et en souffrance.
Un grand rassemblement devant l’église et la mairie pour la messe et la bénédiction des chevaux puis aux côtés de la statue grandeur nature de Fanfonne pour les éloges à la grande dame et manadière, aux traditions et au peuple de bouvine. Aimargues était animé toute la journée, dans les rues, les bars et les restaurant, pour les défilés abrivado, roussataïo mais aussi dans les arènes, combles, les prémices d’une belle saison taurine.

Nathalie Vaucheret