Lundi 10 octobre, Philippe Guyon, directeur de l’école Intercommunale de musique de petite Camargue  est parti à la retraite après 33 années de direction.

Sous un beau soleil, Philippe Guyon a tenu à partager son pot de départ entouré d’élus, du personnel de l’école, d’agents de la communauté de communes et d’amis. De nombreuses personnes étaient donc présentes pour partager ce moment dans la bonne humeur et la convivialité.

Après les discours d’André Brundu, Président de la CCPC et de Jean Denat, Maire de Vauvert, Philippe Guyon a souhaité remercier toutes les personnes avec qui il a travaillé et qui lui ont fait confiance durant toutes ces années.

L’occasion pour nous de retracer les moments clés de son parcours.

Découverte du saxophone

Philippe commence le saxophone à 10 ans après 3 années de solfège obligatoires. Il intègre le conservatoire de Nîmes à 13 ans et obtient un premier prix de saxophone à ses 18 ans. Depuis, Philippe, n’a jamais lâché la musique.

Passionné par le jazz, il s’inscrit à l’Institut de Formation Professionnelle de Nîmes et rejoint le Big Band dirigé par Michel Barrot.

Poursuivant, plus tard des études de musicologie à la  Sorbonne, il enseignera la musique durant 7 ans dans divers collèges de la région d’Orléans et de Chartres.

Direction de l’école de musique

C’est en 1989 que Philippe Guyon prend la direction de l’école municipale de musique de Vauvert, sous la demande de Guy Roca, maire de l’époque. « Si nous sommes tous là aujourd’hui, c’est parce que Guy Roca a cru en moi, qu’il m’a fait confiance et qu’il a senti, dans cette passion qui m’animait et cette soif de bien faire, une envie de développer la culture et plus particulièrement l’apprentissage de la musique sur Vauvert. »

A cette époque, l’école de musique compte une cinquantaine d’élèves.

Désireux de faire découvrir la musique au plus grand nombre, Philippe met en place le prêt d’instruments gratuit, les classes d’ensemble et développe la musique actuelle et des nouvelles disciplines.

En 2002, lors de la création de la Communauté de Communes de ¨Petite Camargue, l’école de musique bascule dans les compétences de cette nouvelle collectivité. Ceci amène l’accroissement de l’école avec beaucoup plus d’effectif et de disciplines musicales, ainsi que la proposition de cours de musique dans les villages de la CCPC.

L’école de musique a donc bien évolué au fil des années sous l’impulsion de son directeur. De nombreux professeurs se sont succédé et de nombreuses disciplines y sont représentées. En passant par le classique, le jazz, les musiques actuelles, voire les cours de MAO ou de DJ, il y en a pour tous les goûts.  

Aujourd’hui l’école de musique compte autour de 800 élèves, avec une quarantaine de disciplines (collectives et individuelles) et 24 professeurs.

 « Alors certes, ce paquebot a eu un capitaine pendant 33 ans mais pour que ce beau vaisseau fonctionne il a eu besoin d’un équipage. J’aimerais donc rendre un hommage et remercier tous les professeurs et agents administratifs qui se sont succédé dans cette école de musique. Je les remercie pour leur engagement au service des autres, pour leur qualité de pédagogue, pour leur talent, car avant d’être des professeurs, ce sont des musiciens et des artistes. Et je les remercie pour leur enthousiasme dans tous les nombreux projets conduits par l’école et auxquels ils ont participé. Grace à tout ce travail et à votre implication, vous participez au rayonnement de cette école de musique, sachez que je vous en suis, très reconnaissant. »

Passionné de jazz

Philippe c’est aussi un passionné de jazz ! Il crée en 1991, le Big Band de Petite Camargue qui connait de suite un vif succès.  De nombreux musiciens se sont succédé dans cet ensemble et certains sont toujours là aujourd’hui. Le Big Band a enregistré 6 albums, dont deux créations (de Denis Badault et de Christian Lavigne), ce qui lui a permis de travailler avec de nombreux artistes tels que Roger Guérin, André Villeger, François Chassagnite, Claude Egea et bien d’autres.  

Philippe est aussi à l’initiative du stage de Jazz qu’il crée en 1993. Chaque année, début juillet, le stage accueille des élèves de tout l’hexagone pour partager une semaine « jazzistique », dans la bonne humeur, avec des professeurs de notoriété internationale.

Stage de jazz juillet 2018

Dans la continuité de ce stage de jazz, émerge l’idée de créer un festival de jazz sur Vauvert. C’est en 2004 sous l’impulsion de Stéphane Kochoyan (professeur de piano au stage de jazz) et en collaboration avec le maire Gérard Gayaud et Valérie Mercadier, adjointe à la culture, qu’est créé le festival « les Nuits du Jazz » à Vauvert. Dans le cadre de ce festival, la ville a accueilli de nombreux artistes (nationaux et internationaux) comme Dee Dee Bridgewater, Marcus Miller, Michel Legrand, Chucho Valdés, Roy Hargrove, Lucky Peterson, Kenny Garrett et bien d’autres.

Porteur de projet

Enfin, Philippe Guyon a été à  l’initiative de nombreux événements. Nous pensons aux cérémonies commémoratives, aux divers concerts, aux auditions des élèves, aux remises des diplômes, aux matinées musicales (en collaboration avec l’association des usagers), à la fanfare de l’école Libération, etc. N’oublions pas les 30 ans de l’école de musique, avec le « Big Concert », qui a réunis plus de 1000 personnes dans les arènes de Vauvert en juin 2019.

Philippe a donc dirigé l’école de musique avec une main de maître, comme il dirige le Big Band. « Alors je pars heureux et serein, je pars fier de tout le travail qui a été accompli dans cette école de musique au service des administrés de cette collectivité. »

Nous lui souhaitons une bonne retraite, plein de projets et surtout beaucoup de musique.

C’est désormais Patrick Leclerc (professeur de piano) qui assurera la direction intérimaire  de l’école de musique et qui prendra également la direction du Big Band de Petite Camargue.