L’inauguration des travaux d’extension de la caserne de gendarmerie s’est déroulée ce mercredi 16 novembre 2022 à 16h30, en présence du directeur du cabinet de la préfète du Gard Grégoire-Pierre Dessaux, du général de brigade Eric Chuberre, Commandant le groupement de gendarmerie département du Gard, du Maire, Jean Denat, ainsi que des élus de la commune et des communes couvertes par la gendarmerie. Tous réunis pour découvrir cette extension représentant un chantier de près de 4,9 millions, le plus gros investissement communal sur le présent mandat.

54 familles de gendarmes sur la commune

Depuis 2016, la collectivité porte ce projet d’extension de la caserne de Gendarmerie comprenant la réalisation de nouveaux locaux de services et techniques ainsi que de logements supplémentaires de gendarmes. En tout, 1366 m2 pour 19 logements créés et 450 m2 pour les bureaux neufs et réhabilitation d’extension de cette caserne construite à l’origine en 2003. Un des enjeux du projet consistait à donner une notion d’unité à l’ensemble, d’harmoniser les différentes constructions, tout en conservant les besoins d’indépendance de chaque entitié en termes de confort d’usage et de vie. La ville classée en zone de sécurité prioritaire, a vu le nombre de gendarmes augmenter en raison de créations de postes, de réorganisation interne, de besoin de renfort supplémentaire nécessitant pour la gendarmerie de loger davantage de gendarmes sur la commune.

« La livraison de 19 logements supplémentaires et d’un ensemble de bureaux témoigne de notre attachement sans faille à l’action de la gendarmerie nationale et de l’engagement de la commune en matière de sécurité. En 2003 au moment de sa création, l’équipe municipale à laquelle j’appartenais avait souhaité un terrain plus grand pour anticiper des extensions futures. Je suis heureux que celle ci permette d’accroitre sur Vauvert le nombre de forces de l’ordre sur place et d’accueillir leur famille dans de bonnes conditions. » explique Jean Denat, Maire de Vauvert.

Ce projet, représentant le plus gros investissement du mandat, a permis de créer 19 logements supplémentaires (16 logements en collectifs, 3 logements duplex) au profit de la compagnie de gendarmerie départementale, de la brigade de recherches, du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) et de la brigade territoriale de proximité. Ces logements supplémentaires portent maintenant à 54 le nombre de familles de gendarmes habitant sur la commune.

Des locaux de services indispensables au bon fonctionnement de la structure ont également été créés avec la réhabilitation du pôle judiciaire, la construction d’un peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) ainsi qu’une antenne du renseignement territorial (ART) ; deux appartements supplémentaires pour les gendarmes adjoints volontaires, une salle de convivialité ainsi que de nouvelles places de stationnement.« Lors du projet et dès sa conception, nous avons été attentifs à son intégration exemplaire sur le site, environnementale, paysagère et architecturale sans oublier la contrainte économique » précise Annick Chopard, adjointe aux finances et aux travaux.