Dimanche 27 novembre, le quatuor Nascentia a ouvert la nouvelle saison des matinées musicales à l’école intercommunale de musique de Petite Camargue.

Après un moment convivial autour d’un café et des viennoiseries les spectateurs ont pris place dans l’auditorium de l’école de musique.

Avant d’accueillir les musiciens, la nouvelle présidente de l’association des usagers de l’école de musique Anne Warnery a  pris la parole pour remercier chaleureusement l’ancien bureau et président de l’association.

Le concert s’est ouvert sur un duo harpe / chant (avec Marie-Marguerite Cano, professeure de harpe à l’école de musique et Walid Ben Selim au chant).  Puis, le duo a été rejoint par la violoncelliste (Maëlle Rouifed) et le guitariste (Alain Diaz) pour la suite du concert.

Nascentia c’est la fusion entre le chant oriental, mis en mots par la sublime voix du chanteur, et la musique occidentale. À travers des paroles de sages et de poètes soufis, le quatuor a  transporté le public dans son univers.  Un moment suspendu, où chacun a pu apprécier la beauté de la musique et du verbe. Malgré la barrière de la langue, les musiciens ont su transmettre aux spectateurs leur langage.

« Peu importe le territoire, peu importe l’instrument, peu importe la langue et peu importe la signification qu’on donne à la “musique du monde”, du moment qu’il y a monde dedans. » Walid Ben Selim La prochaine matinée musicale aura lieu le dimanche 15 janvier à 11h et accueillera le quintet de cuivres « Vents d’Anges ».