You are currently viewing Une soirée aux couleurs de l’Italie avec la chanteuse Sara Dotta

Alternant les tubes qui ont bercé sa jeunesse et les mélodies d’aujourd’hui, la chanteuse Sara Dotta a offert au public du centre culturel une belle soirée aux couleurs de l’Italie.

Près d’une quarantaine de personnes a assisté à ce concert, la plupart partageant l’assiette d’antipastis concoctée par la directrice du centre, Laurence Meizonnet.

Sara Dotta est née et a grandi en Italie. « Jusqu’à l’âge de 25 ans, toute ma vie s’est passée dans la région de la Lombardie dans une belle ville qu’on surnomme la « Lionne d’Italie », Brescia. »

Après ses études, lettres, littérature et journalisme, elle ressent le besoin de pratiquer le français, langue qu’elle a apprise à l’école, et d’aller voir ce qui se passe véritablement en France. À Paris, fille au pair dans une famille italo-française, elle poursuit ses études et envisage de devenir enseignante. Jusqu’à ce déclic à l’âge de 30 ans où elle décide de s’exprimer dans le champ artistique et de faire ce qu’elle aime faire depuis toute petite, c’est-à-dire : danser.

« Voilà, j’ai commencé par ça et du coup, je suis entrée dans une compagnie de danse-théâtre et de là, l’envie aussi de pratiquer et de partager le chant. Au sein de la compagnie, je danse, je chante. »

Chanter à Vauvert devant un auditoire prêt à fredonner les airs célèbres de Domenico Modugno, Adriano Celentano, Milva… et autres était une première pour Sara qui depuis 2015 se construit une nouvelle vie ici.

« Pour moi, c’était un challenge et j’ai vécu quelque chose qui va rester gravé, c’est sûr. »

Une belle soirée placée sous le signe de l’échange et du plaisir. Le public conquis a longuement applaudi Sara Dotta, partagé ce répertoire teinté de souvenirs mais aussi découvert des chansons qui ont marqué le parcours de vie de l’artiste.

Guy Roca

Avec quelques amis intéressés par l'écriture, la photo, la vidéo, les nouvelles technologies de la communication, nous avons créé Vauvert Plus en novembre 2010. Avec la même passion, la même ardeur, la même ambition, je participe aujourd’hui à la belle aventure de VOIR PLUS, le journal numérique de la vie locale et des associations, de l’actualité culturelle et sportive en Petite Camargue.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour