You are currently viewing Sian d’Aqui, à la pointe pour la défense et la promotion des cultures camarguaises et provençales

Chasque an coume es aro la tradicioun, l’assouciacioun Sian d’Aqui nous acampo pèr soun acampado generalo, fau ben lou dire sian aqui… sian ben aqui.

Es verai, nous sian vist per la vesprado calendalo… mai lis escoulan e lou proufessour soun urous e crese de poudé dire que sian forço countent de vous reveire.

Per l’assouciacioun noste plesi es de veire touti li causo que fan noste païs : patrimounio, tradicioun : coustumo, biou, chivau… .li flour sins oublida la cousino… !
Mai l’impourtan de nostro assouciacioun, sa resoun d’estre, soun li cous de prouvençau, la lengo nostro.

Cette langue qui nous enracine dans notre histoire, nous devons la protéger et bien sur essayer de notre mieux, de la transmettre.

C’est par ces mots de bienvenue que la présidente Dominique Laporte a ouvert l’assemblée générale de l’association et école félibréenne Sian d’Aqui de Vauvert qui s’est déroulée à la salle Foucaran, aux arènes, où ont lieu les cours de provençal le lundi soir.

De nombreux membres ont répondu à l’appel du bureau, rejoints par les élus locaux, Jean Denat, le Maire et Bruno Pascal, Conseiller Départemental et adjoint aux festivités. Le Félibrige était représenté par le majoral Gabriel Brun, également assesseur du Capoulié pour le Languedoc-Roussillon.

Après l’accueil de la présidente de l’association Dominique Laporte, les comptes et bilans ont été énoncés (et adoptés à l’unanimité) par la secrétaire Danièle Portanier, et la trésorière Jacqueline Vigouroux. Pour l’escolo felibrenco, c’est la cabiscolo Annelyse Chevalier, majorale du Félibrige, qui a rappelé les actions et les manifestations auxquelles les félibres ont participé.

Le maire Jean Denat, ravi de l’élan des « Sian d’Aqui » pour leur culture, leur langue d’oc et leurs traditions, s’est dit prêt à faire de sa ville « la première Ciéuta mistralenco », dès lors que le dispositif sera étendu au Languedoc. Tous les critères sont remplis, élus et « mainteneurs » sont dans les starting-blocs. Les provençalistes ont aussi le soutien du Conseiller départemental local, Bruno Pascal, qui, en tant qu’ancien raseteur et actuel président de course sait de quoi il parle. Avant le copieux apéritif du terroir, c’est l’assesseur du Félibrige Gabriel Brun qui a réaffirmé son soutien, toujours fidèle, et encouragé tous les membres et élèves de Sian d’Aqui (dont les cours de provençal ont été créés il y a 26 ans) à garder leur enthousiasme et à continuer à faire des émules.

Guy Roca

Avec quelques amis intéressés par l'écriture, la photo, la vidéo, les nouvelles technologies de la communication, nous avons créé Vauvert Plus en novembre 2010. Avec la même passion, la même ardeur, la même ambition, je participe aujourd’hui à la belle aventure de VOIR PLUS, le journal numérique de la vie locale et des associations, de l’actualité culturelle et sportive en Petite Camargue.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour