You are currently viewing Adopter un arbre : Bien plus qu’un exercice de jardinage

La deuxième édition de l’opération « J’adopte un arbre » a eu lieu le samedi 18 novembre 2023 au parc de l’Espérion.

Plus d’une centaine de vauverdois se sont retrouvés en ce bel après-midi d’automne dans l’espace d’agrément aux portes de la ville. Ils ont pu participer aux animations et aux divers ateliers et s’informer sur la gestion de l’eau, des nappes phréatiques, la collecte et le traitement des déchets ménagers, la production d’énergie renouvelable…

Au total, 70 arbres ont été offerts aux familles et foyers inscrits à cette opération, dont certains ont été plantés sur place, au Parc public de l’Espérion, ainsi qu’à Gallician à la demande du comité de quartier.

L’année dernière l’opération s’était déroulée au printemps 2022 au parc des Aigrettes mais l’automne reste la période idéale pour effectuer les plantations.

Initiée par l’équipe municipale et la première adjointe, Katy Guyot, en particulier, cette action s’inscrit dans une démarche plus large de sensibilisation à la transition écologique, à la défense de la biodiversité et à la lutte contre le réchauffement climatique.

Les arbres sont des alliés naturels pour réguler le climat, ils absorbent le CO2 et rejettent de l’oxygène. La municipalité s’est donnée comme objectif de planter 1 000 arbres dans la décennie.

Outre l’opération « J’adopte un arbre » d’autres actions et réalisations sont actuellement conduites :

  • Programme de végétalisation de la ville avec les murs fleuris ;
  • Mise en place de la nouvelle association « Vauvert se fleurit » pour échanger graines et boutures et partager le plaisir du jardinage ;
  • Action sur le massif forestier.

« C’est bien de planter des arbres mais il faut aussi protéger ceux qui sont là depuis plusieurs dizaines ou centaines d’années. » rappelle Katy Guyot.

«  L’action que nous menons sur le massif forestier, c’est 250 hectares dans le prolongement de la colline des pins. Ça comprend des espaces boisés mais aussi de l’espace agricole.
Éligible au Fonds vert, cette opération va bénéficier d’une aide de 80 % de l’État. Nous avons l’ambition de créer à terme avec les propriétaires forestiers une belle et vaste forêt communale. »

Guy Roca

Avec quelques amis intéressés par l'écriture, la photo, la vidéo, les nouvelles technologies de la communication, nous avons créé Vauvert Plus en novembre 2010. Avec la même passion, la même ardeur, la même ambition, je participe aujourd’hui à la belle aventure de VOIR PLUS, le journal numérique de la vie locale et des associations, de l’actualité culturelle et sportive en Petite Camargue.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour