You are currently viewing François Véra : ma petite entreprise écolo

Dans le quartier populaire des Costières, cœur battant de Vauvert, qui ne connaît pas François Véra ?

Pendant une vingtaine d’années, tirant son chariot d’entretien, pittoresquement aménagé, il a arpenté les rues, les trottoirs, les pieds d’immeubles avec sa pelle, sa pince et son balai. Traquant le moindre déchet, le moindre papier, rien n’échappait à sa vigilance. Toujours d’humeur égale, travailleur infatigable, il a su se faire apprécier de tout le monde.

L’heure de la retraite venu, François ne pouvait pas se résoudre à l’inactivité. Alors, l’agent de propreté de la voirie et des espaces publics s’est reconverti en acteur de l’économie sociale et solidaire.

Mais maintenant en solo, à son compte !

Équipé d’une carriole new look – qui ressemble quand même à celle utilisée antérieurement – il collecte les restes de pain. Il ramasse à droite à gauche, il va aux Costières où il a tissé tant de liens, il recueille le vieux pain que les gens lui laissent au bord de la porte ou de la fenêtre.

Une fois sa récolte assurée, François la destine à la nourriture des animaux, poules, chèvres, moutons…

À 83 ans, François ne compte pas s’arrêter de si tôt. Tout juste consent-il à ralentir le rythme. Écolo à sa façon, sans bruit mais efficace ; Comme le colibri de la légende, il fait sa part.

Guy Roca

Avec quelques amis intéressés par l'écriture, la photo, la vidéo, les nouvelles technologies de la communication, nous avons créé Vauvert Plus en novembre 2010. Avec la même passion, la même ardeur, la même ambition, je participe aujourd’hui à la belle aventure de VOIR PLUS, le journal numérique de la vie locale et des associations, de l’actualité culturelle et sportive en Petite Camargue.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour