You are currently viewing La communauté de communes de Petite Camargue accompagne la rénovation des centres anciens

Le Président André Brundu a tenu à ouvrir cette réunion d’information en exprimant l’impor- tance d’accompagner les habitants à travers ce dispositif, qui a pu être lancé cette année grâce à la mobilisation de plusieurs partenaires et du service Habitat de la collectivité.
Jean Denat, Vice-Président délégué à l’Habitat et au Cadre de vie et Maire de Vauvert, a également exprimé son engagement pour la mise en place de ce dispositif qui permet de préserver le beau patri- moine de nos communes et revitaliser les centres anciens.

En fin de réunion, un temps d’échange a eu lieu et a permis de poser des questions aux inter venants, prendre rendez-vous avec des opérateurs partenaires et évoquer d’autres sujets en lien avec les projets des personnes présentes.

Pour rappel, la Communauté de communes de Petite Camargue s’est engagée depuis 2021 dans une démarche de rénovation des centres anciens au travers de sa compétence « Politique du logement et Cadre de vie ».

A la suite d’une étude pré-opérationnelle lancée en 2021, deux ateliers de concertation (fé- vrier et mars 2022) ont été réalisés avec des habitants et élus, afin d’étoffer l’analyse et de pouvoir répondre aux besoins concrets.

Cette phase d’étude, essentielle, a permis de définir et de choisir un programme adéquat, répondant aux différents enjeux du territoire, tels que :

  1. Enrayer le processus de dégradation des centres villes : en effet, le diagnostic a fait ressortir des suspicions de bâti dégradé ou d’habitat insalubre important (21% sur Beauvoisin, 17% sur Vauvert, 15% sur Aimargues, 16% sur Le Cailar),
  2. Préserver l’identité locale en protégeant le patrimoine : la CCPC possède un patrimoine remarquable, sur chaque commune, mais les altérations sont bien présentes (climatisation en façade, dénaturation des ouvertures et des menuiseries, traitement des façades inadapté…),
  3. Lutter contre la précarité énergétique et le bâti énergivore : plus de 50% de logements énergivores dans les centres anciens.

Ainsi, il a été décidé de mettre en place une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habi tat – Renouvellement Urbain, dispositif permettant de répondre, sur 5 années, aux enjeux et besoins identifiés. L’objectif est clair : il faut accompagner les habitants dans leurs projets de travaux à titre gratuit, allant de la définition de ceux-ci jusqu’à la demande de subventions.

La CCPC pilote ce dispositif et a mandaté le bureau d’études Urbanis pour l’animer sur toute la période. Un travail partenarial fort est réalisé avec l’Anah, les services de l’Etat, le Départe- ment du Gard, la Banque des Territoires et les communes du territoire.

Dans ce cadre, plusieurs moyens sont déployés :

  • Un accompagnement gratuit des administrés dans leur projet de travaux.
  • Des subventions complémentaires de la Communauté de communes de Petite Camargue (en plus des aides dites de droit commun de l’Anah et du Département).
  • Un travail approfondi sur certains ilots et immeubles dont la situation est bloquée.
  • La refonte du dispositif façade offrant des subventions, sans conditions de ressources.

En parallèle, des permanences tenues par Urbanis sont aussi organisées toutes les semaines à Vauvert et un jeudi par mois à Aimargues, Aubord, Beauvoisin et Le Cailar à destination des administrés.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur : https://www.petitecamargue.fr/amelioration-de- lhabitat-opah-ru/.

Voir Plus

Journal numérique de la vie locale et des associations de Petite Camargue.
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour