You are currently viewing <em>Contre-piste</em> La chronique Bouvine de Marie-France Sabatié<br>Vauvert : Trophée Camargue Médical – 2ème journée</br>

Trophée Camargue Médical
2ème journée

Marignan / Craulen sur le podium de la réussite

Une journée ensoleillée, des arènes bien pleines, mais  une après midi de tous les dangers avec une course qui va crescendo dans le mouvement, l’action.

Craulen  de la manade Chauvet élu meilleur taureau et pourtant il avait face à lui des adversaires très sérieux qui auraient pu prétendre aussi au titre. Mais  Craulen a  su démontrer toute sa hargne, sa force, son intelligence et ses capacités à se faire respecter.

Vincent Marignan, Meilleur Raseteur et Animateur, (22 points) un doublé tout à son honneur pour un travail de qualité, de pugnacité, et de sérieux, faisant  de lui en fin de partie le leader de la course.
Mais personne n’a démérité, la course est montée en intensité en deuxième partie  face à des taureaux de grandes qualités. Les hommes ont travaillé, (Joachim Cadenas sort sur blessure mais gros travail en amont dans la qualité de ses rasets, Pascal Laurier, Youssef Zekraoui, Lucas Lopez, Maxence Chanat, Vincent Félix , Jérôme Martin ) ne lésinant sur aucun raset, se portant avec courage face à une force dévastatrice. Trois hommes fortement secoués, deux hommes sortent blessés dans des actions de tous les dangers, Pascal Laurier par  Bellenos de la Manade Cuillé se fait basculer en contre piste,  Youssef Zekraoui se fait prendre par la chaussure et chute en contre piste par Montego,  et Joachim Cadenas  par Jacquet de la manade Guillerme se fait lui aussi serrer au plus prés à la barrière et son genou en prend un sérieux coup ; même un spectateur se fait prendre en contre-piste par Montego de la manade Lautier qui le blesse de deux coups de cornes ; c’est dire la tension qui règne en piste.

Une première partie en demi teinte mais une seconde toute en puissance, en dangerosité.

           1 – BARON de la manade Nicollin

Félix et Lopez se charge de déshabiller Baron, Aux Ficelles, Lopez entame le jeu, Cadenas le peaufine avant que Felix ne ramasse la première ficelle. A la deuxième, Cadenas décide de  partir à la sape, dans un raset qui les mène tous deux et en musique à la barrière, en finalité, la ficelle est enlevée par Cadenas. Rentre en silence par 3 fois Carmen en piste.

           2 – JOSUÉ de la manade Blatière-Bessac

Cadenas, Marignan, Zekraoui, et le tour est joué. Aux ficelles, Marignan se la ramasse malgré les déplacements de Josué qui donnent le tournis. La seconde, est glanée par Lopez. Rentre en silence, par 2 fois le disque en piste.

           3 – BELENOS de la manade Cuillé

À Cadenas, Marignan, Martin et Lopez les premiers attributs. Aux ficelles, commence à mieux réagir et sur demande de Cadenas la réponse se fait franche et directe. Puis se cale, anticipation sur Cadenas qui le cherche et là le trouve. Cadenas dans les demandes/réponses qui trouvent en Belenos un adversaire digne du nom se fond en lui main sur la corne. Belenos monte en puissance dans le jeu, doucement mais sûrement. Laurier sur un raset qui fait résonner le disque s’octroie la ficelle d’une main de maître. À la deuxième ficelle, Belenos rentre avec opiniâtreté, force et courage  dans le jeu, ne refuse rien  quand le raset demandé lui sied. Lopez est dans la sollicitation, Belenos, dans la réponse, toute en action jusqu’à la barrière derrière Lopez. Laurier, sur sa lancée croit pouvoir le passer mais Belenos est rapide, très rapide et rattrape Laurier à la barrière le faisant basculer en contre-piste, heureusement qu’il ne saute pas en contre-piste ! Finalement, Belenos rentre sa deuxième ficelle en musique et par 6 fois Carmen en piste.
Laurier sort sur blessure.

           4 – MONTEGO de la manade Lautier

Il donne le ton en entrant et chasse à qui mieux, mieux. Anticipe les demandes, Cadenas en fait les frais. Montego fait face à l’adversaire, il domine. Attrape Zekraoui par la chaussure et le fait valdinguer en contre-piste heureusement sans mal. C’est du sérieux, il faut se méfier. Cadenas dans la recherche du raset parfait se porte à lui, et les finitions à la barrière emportent le public. Marignan s’octroie, coupe, cocarde gland, Cadenas le deuxième gland. Aux ficelles, il vaut mieux réfléchir à deux fois avant de le passer car Montego est aux aguets. Cadenas dans la recherche du plaisir et de la beauté du raset apporte des moments forts qui font résonner le disque. Marignan à sa suite. La sape de la ficelle se fait surement, et il faut le passer, Cadenas dans sa puissance se porte à lui, la ficelle se monte à 500 €, dans un raset où la main craque et prend, se sert et emporte tout sur son passage, moment très applaudi, musique en plus.
À la deuxième, Cadenas repart à la charge, démontre son savoir faire, sa qualité de raset, belle démonstration de celui-ci qui part du toril, rejoint Montego au centre et direction la présidence avec saut en contre-piste, pour les deux, Cadenas perché, Montego très fâché en dessous de lui, se tourne, a dans sa ligne de mire un spectateur en contre-piste qui ne peut s’échapper et lui octroie après l’avoir soulevé deux coups de cornes ; heureusement, les raseteurs et tourneurs détournent l’attention du taureau pour l’évacuation du blessé. Rentre au toril, son temps est terminé, en musique et garde sa deuxième ficelle. Par 8 fois Carmen pour ses prestations en piste. Vif, dans des finitions meurtrières, rapide, il ne laisse pas beaucoup de chance à celui qui se porte à lui.

           5 – JAQUET de la manade Fanfonne Guillierme

Pour Cadenas et  Marignan les premiers attributs. Juste un temps de remise en forme avant le travail aux ficelles. Jaquet rentre en jeu, se cale, attend avant de prendre le raset. Cadenas dans la demande, Jaquet dans la réponse, réponse forte et puissante, un Jaquet maître de sa force, coince la jambe de Cadenas qui chute en contre-piste. Transporté à l’infirmerie, il ne reviendra pas en piste. Chanat prend la relève mais l’anticipation se fait dure et âpre au point que Marignan lui sauve la mise par un quitte. Un vire-vire s’engage, Jaquet de toutes les demandes et réponses, droites gauches tout en force et vivacité. Jaquet maintient l’homme en respect. La prudence est de mise, mais Marignan s’engage et main sur la corne crochète la ficelle. Il ne laisse à personne le soin de la lui ramasser. Malgré les passages des hommes, les risques encourus à se porter au devant de lui, Chanat se fait  coller-serrer à la barrière, Lopez qui se voit anticiper n’a qu’une possibilité courir jusqu’à la barrière et s’échapper au plus vite. Les ficelles restent sur les cornes, Jaquet  rentre en musique par 5 fois Carmen entendu en piste.

           6 – CRAULEN de la manade Chauvet

Il montre sa hargne en se portant au devant des hommes et tapant aux planches en menace. De beaux rasets  de Marignan  qui montrent combien le taureau est réceptif et prêt à en découdre . À Marignan et Lopez les attributs. Aux ficelles, Craulen répond présent à toutes les demandes, en force, hargne et courage. S’engager au devant de lui, c’est s’engager dans un temps qui peut mener à mal, ses réparties sont franches, directes, explosives. Zekraoui, Marignan, Chanat l’engagent et les réponses fusent qui les mènent à la barrière dans la puissance du rejet, ne laissant rien au hasard tout à l’action. Un magnifique vire-vire démontre des finitions soignées, pleines, entières. Marignan se fait fort de le faire briller et il y arrive le tirant à lui, derrière lui, sans lésiner sur son travail, Actions, réactions sont les maîtres-mots de Craulen. Il résiste, bien, si bien qu’il garde ses ficelles bien ancrées sur ses cornes et les rentre fièrement au toril sous les applaudissements et en musique, par 10 fois Carmen entendu en piste. Du sérieux, de la force, de la puissance, du caractère.

           7 – LOU STOGE de la manade Didelot Langlade

Marignan s’occupe de le faire briller et au passage lui ramasse Coupe et gland, Félix le secondera en faisant cocarde et gland. Aux ficelles, Zekraoui se porte à lui, Lou Stoge le secoue aux planches et tape dur dedans. Zekraoui s’emploie à l’honorer et l’entraîne avec lui  sur une traversée de piste pour finir dans le saut final. Lou Stoge prend tout, demandes de  raseteurs, séries, traversées. Lopez, Marignan, Félix, Zekraoui, dans le respect du taureau, s’emploient  à le faire briller. Très gros travail en piste des hommes qui ne laissent rien au hasard et rasettent pour que le taureau brille, chacun dans une demande de qualité. Lopez finit par lui ravir la première ficelle. Rentre sa seconde en musique et par 11 fois Carmen en piste.

Vauvert
Jeudi 9 mai 2024

Montego / Vincent Marignan

Marie-France Sabatié

Passionnée de bouvine, je partage par l'écriture mon ressenti, ma passion sur ce qui fait la richesse de ce terroir, courses camarguaises, traditions, manades, ...
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour
avatar pour