Se maintenir en forme en plein air, renforcer son dos et ses abdos au détour d’une marche ou d’un footing, c’est maintenant  possible à Vauvert avec  l’aire de sport  du petit jardin de la gare.

Le projet a démarré voici plusieurs années, à l’initiative de 8 jeunes qui venaient de participer à un stage de street workout et par la volonté conjointe de Dorian Desfours, pompier volontaire et de Salim Ben Mohamed.

Farouk Moussa, conseiller municipal, séduit par le projet, en cerne les contours en engageant notamment une concertation avec les jeunes. Les jeunes ont envie d’un parc d’agrès pour pratiquer la musculation. Ces jeunes vont s’organiser en créant une association « association, revivre au Bosquet », cette structuration leur permettra de demander une subvention via Samuel Vincent en 2016. Le centre social Rives ainsi que les responsables des cultures urbaines se réunissent pour envisager le lieu le plus propice pour créer cette aire.

La ville répond à l’appel à projet du CNDS (centre national du sport) dans le cadre du « plan Héritage 2024 » (organisation collective visant à préparer les jeux olympiques, par une collaboration active des différents acteurs du monde du sport pour 2024, qui auront lieu à Paris) qui vise à valoriser la pratique des sports dans les villes. A partir de cette date (2016) ce projet devient la priorité des élus, le chiffrage se précise et la Communauté de communes de petite Camargue va se joindre à l’aventure.

Le choix du lieu

L’emplacement du petit parc, avenue de la gare est choisi et les travaux vont démarrer en aout et s’achèveront à la fin novembre 2018. Ce projet s’insère dans le dispositif « Bougez sur ordonnance » qui vise à valoriser les activités physiques et sportives.

Coût des travaux

108 650,89 € au total, subventionnés à 50 %

54 629,78 € dont 43 629 € du FEDER (Fond Européen de Développement Régional dont l’objectif est de renforcer la cohésion économique et sociale au sein de l’union européenne et de corriger les différences régionales) et  11 000 € de « héritage 2024 » de la DDCS (Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Gard dont l’objectif entre autres est de renforcer le lien social).

Ce samedi 15 décembre lors de l’inauguration, les jeunes se sont tout de suite emparés de ce lieu en utilisant immédiatement ces nouveaux équipements qui feront sans nul doute le bonheur des petits et des grands et qui permettront aux jeunes de « bouger » en se faisant du bien !