LE PRIX DE LA NOUVELLE ÉROTIQUE, organisé par Les Avocats du Diable, propose chaque année depuis quatre ans un challenge unique : écrire une nouvelle en huit heures (la nuit du passage à l’heure d’hiver) sur le thème de l’érotisme, sous double contrainte (cette année le contexte de situation était “One Mort Time”) et le mot final “Entonnoir”).

Le jury du PNE est composé des co-présidents Françoise REY (écrivaine) et Jean-Pierre CHAMBON (psychanalyste), assistés de Pierre JACCAUD (metteur en scène, directeur artistique), Julia PALOMBE (auteure, chanteuse), Nicolas REY (écrivain), Marion MAZAURIC (directrice des éditions Au diable vauvert), Jacques-Olivier LIBY (fondateur du prix, président des Avocats du Diable) et Éric ABBEL (lauréat du PNE 2018).

Formidablement étonné par la diversité et la qualité des 242 nouvelles en compétition, le jury a délibéré pendant plus de quatre heures pour désigner le lauréat parmi les 20 nouvelles finalistes (lues et commentées à l’aveugle) qui constituaient l’élite de ce millésime. N’arrivant pas à départager les deux nouvelles restant en lice à l’issue du troisième tour, le jury et l’organisation ont décidé à l’unanimité d’attribuer la quatrième édition du PNE aux deux nouvelles…

La peau de l’ours d’Agathe Rivals et Guitar Heroin de Keena McKeebolan

Plongez au coeur des délibérations grâce au film officiel

Jean-Pierre Chambon, psychanalyste, coprésident du jury, nous livre ses impressions à propos des deux nouvelles lauréates :

Guitar Heroin
“Nous sommes dans un érotisme transcendé à travers une guitare… l’érotisme dégagé dans les concerts par les musiciens… une guitare qui est une femme, la femme sublime, la femme soumise, la femme désirante, la femme désirable, la femme salope… la femme qui fait de l’homme ce qu’il est.”

La peau de l’ours
“Nous sommes dans cette capacité d’enfant que nous avons, à imaginer à travers les contes de notre enfance, un transport de ces contes dans une dimension réelle, celle d’un érotisme imaginaire… se laisser transporter, se laisser troubler.
L’érotisme est un transport d’un état à un autre. Un état traditionnel ordinaire à un état second. « La peau de l’ours » nous renvoie à un état érotique transcendé.”

Jean-Pierre Chambon, coprésident du jury

Découvrez en intégralité les deux nouvelles lauréates 2019

http://lesavocatsdudiable.tumblr.com

Agathe Rivals, auteure de la nouvelle La Peau de l’ours, est poétesse à Gondrin dans le Gers.

Publiée chez Gallimard dans la collection « Les poètes de l’an 2000 » et aux éditions Berline-Hubert-Vortex, elle anime régulièrement des ateliers d’écriture.

Keena McKeebolan, auteure de la nouvelle Guitar heroin, vit à Arles.

Après une carrière d’enseignante en marketing, elle redirige sa vie pour se consacrer à l’écriture.

Elle est publiée par les éditions Camion blanc en tant qu’auteure et traductrice.

Agathe Rivals et Keena McKeebolan remportent chacune un chèque de 1 500 euros offert par les Avocats du Diable et une résidence d‘écriture de 3 semaines en Camargue.

ORGANISATION : LES AVOCATS DU DIABLE Résidence d’écriture – Animations culturelles et solidaires – Prix littéraires