Dernièrement le club taurin El Campo dans le cadre de son 30éme anniversaire avait organisé un voyage pour ses membres à la féria d’Eauze dans le Gers.

Après l’installation dans l’écrin de verdure du domaine des tournesols, direction le centre ville où le comité des fêtes d’Eauze accueillait le club taurin El Campo pour l’ouverture de la féria.

L’occasion de retrouvailles avec nos amis du club Péléon de Condom venus en voisins et une courte nuit endiablée. Le lendemain matin, rendez vous, pour un petit déjeuner gascon avant la novillada non piquée dans la somptueuse arènes El Nimeno II pour un mano à mano avec les novilleros Polope  et le Nîmois Solalito, bien connu des aficionados d’El Campo, avec du bétail de la ganaderia gersoise du Lartet (Bonnet frères).

Le Nimois,  auteur d’une belle faena devant un premier adversaire compliqué remporta le prix de la matinée pour le plus grand plaisir des vauverdois.

Aprés le floc de Gascogne et les magrets gersois, direction les arènes pour une prometteuse corrida avec Six toros de “Camino de Santiago” (Jean-Louis Darré), pour David Fandila “El Fandi” ; Joaquin Galdos et le nîmois Adrien Salenc. Malheureusement le bétail ne fut pas la hauteur de l’événement et aucun attribut n’a pu être décerné lors de cette corrida.

La soirée libre fut l’occasion de déambuler dans les rues gersoises et de vibrer dans les nombreuses bodégas au son des rythmes musicaux de toutes sortes et pour tous les goûts.

Le dernier jour direction le château de Millet pour une visite de ses chais et une inévitable dégustation d’Armagnac avant de déguster un poulet basquaise préparé de main de maître par les membres du comité des fête d’Eauze.

Il fut alors grand temps de se dire au revoir pour un retour vers Vauvert et de remercier nos hôtes pour se beau séjour gersois.

Photos et texte : El Campo