La fibre optique arrive dans 48 communes du Sud et de l’Est du département à partir de cette année.

C’est à Vauvert, que le Département a inauguré le 1er Nœud de Raccordement Optique (NRO) dans le cadre du déploiement du réseau Wigard Fibre. Ainsi, 6 179 foyers et entreprises vont être connectés au Très Haut Débit en 2019.

La fibre optique : une technologie de pointe

À l’heure du numérique et d’internet, le besoin en capacité de transfert de données est en constante évolution.

La technologie de pointe en la matière est celle de la fibre optique. La fibre optique permet d’accélérer significativement la vitesse du réseau internet et de dépasser largement le débit du réseau cuivré anciennement utilisé (grâce au réseau France Telecom).

Elle permet d’atteindre un débit pouvant aller jusqu’à plus d’1Gbit/s. C’est au minimum 50 fois plus rapide que l’ADSL.

Comment se matérialise une fibre optique ?

Techniquement, la fibre est un brin de verre ou de plastique – fin comme un cheveu – dans lequel les données informatiques se déplacent à très grande vitesse en utilisant les ondes de la lumière. Un fil qui va permettre de transmettre des informations et des données à vitesse très élevée et sans risque de perturbations.

Les brins de fibre optique sont regroupés dans des câbles, eux même installés dans des fourreaux installés sous les trottoirs ou le long des câbles électriques aériens par exemple.

Cette vitesse de transmission offre une connexion haut débit de qualité aux particuliers comme aux entreprises.

Le Très Haut Débit partout et pour tous d’ici 2022 dans le Gard

Le Président du Département, Denis Bouad, a souhaité résorber la fracture numérique dans le département. Il en a fait une priorité dans son mandat. Aujourd’hui, les travaux progressent très concrètement y compris dans les zones les plus rurales avec d’importants travaux de montée en débit déjà réalisés dans les communes les moins bien desservies. Avec le THD partout et pour tous, ce sont 257 000 foyers et entreprises gardois qui seront raccordés à la fibre optique d’ici 2022. Cet investissement, majeur pour le développement du territoire, sera réalisé sur 45 mois, pour un montant total de 210 M €. C’est un investissement sur 25 ans, qui représente au total 340 M €.

Le Conseil départemental du Gard a signé un contrat de concession avec SFR Collectivités qui construira et exploitera WiGard, le réseau départemental Très Haut Débit.  Un réseau d’initiative publique qui desservira 257 000 locaux de zone rurale (hors agglomérations de Nîmes, Alès et Bagnols).

Inauguration du 1er NRO

Ce lundi 8 juillet, Denis Bouad, Président du Département du Gard, Françoise Laurent-Perrigot, Vice-présidente Déléguée au Haut Débit, en présence de Jean Denat, Maire de Vauvert, de Nicolas Meizonnet, député du Gard, de Lionel Recorbet, Président Directeur Général de SFR FTTH et d’Isabelle Simon, Déléguée Régionale Altice France SFR Région Méditerranée ont inauguré à Vauvert le 1er Nœud de Raccordement Optique (NRO).

Outre l’installation de ce 1er NRO, 17 points de mutualisation ou SRO (Sous-Répartiteurs Optiques) vont être également déployés cette année dans la commune. Des NRO sont également installés à Aigues-Mortes, le Grau-Roi et Port Camargue. Ces premiers travaux associent directement les entreprises gardoises, notamment la société ETSG, basée à Bouillargues, qui a participé à l’installation de ces 4 premiers sites. En complément, plus de 50 armoires de rues ont été installées dans ces communes.

« 0 euro. C’est la somme déboursée par la commune de Vauvert pour être connectée. C’est un choix fort du Département du Gard. Un choix que seuls 12 Départements ont fait. Un choix en faveur de la solidarité territoriale pour réduire la fracture numérique car là aussi le Département agit au nom de la solidarité territoriale en ne demandant pas de participation financière aux 305 communes ou communautés de communes gardoises pour éviter de pénaliser les collectivités les moins favorisées financièrement. J’ai voulu m’engager au titre de la solidarité des territoires pour garantir l’égalité d’accès aux nouvelles technologies à tous les Gardois », commente Denis Bouad, Président du Département du Gard.