Durant la deuxième moitié de la fête votive à Vauvert, à partir du 15 août, les bodegas ouvrent leurs portes.
Cette année, elles étaient au nombre de quatre et du changement a eu lieu.

Si le mot Bodega, d’origine espagnole ou occitane, après un emprunt au basque peut se référer à un entrepôt, notamment pour élaborer et stocker le vin, auquel cas il peut se traduire par cave ou chai, il est aujourd’hui employé pour désigner un lieu festif où l’on boit et on mange souvent des tapas espagnole. Et bien sûr, on y écoute de la musique, des groupes flamenco et bien souvent maintenant des Dj’s.

El Campo

Tout à commencé avec la bodega du Club Taurin El Campo, qui fêtait ses 30 ans cette année et qui ont changé de lieu.
L’inauguration de la nouvelle bodega mis à disposition par Armand Raynaud est l’ancienne Maison Blanc.

Le président Patrick Bricongne a rendu hommage à ses prédécesseurs Robert Mattonai et Robert Laurent.

Toros y Fiesta

La toute nouvelle Peña Toros y Fiesta a ouvert pour deux soirées une bodega, avenue Maurice Privat. Vino y Tapas, rumba, sevillanas, flamenco ont envahi ce nouveau lieu intimiste.

Los Manzanares

La Peña taurine Los Manzanares a pu ouvrir ses portes malgré le terrible incendie qui avait ravagé tout le matériel stocké chez Magali et Jean-François Dussuel.

Avec toujours autant de ferveur, ils ont servi leurs planches repas et tapas au son de groupes musicaux tous aussi doués pour ambiancer le lieu.

Handisport

La bodega Vauvert Handisport fêtait cette année ses 10 ans d’ouverture.
Tous les ans, grâce à l’ouverture de sa bodega, Vauvert handisport remet à un athlète ou à une association, une partie des bénéfices engendrés.

Trés animée, elle n’a rien a envier à ses sœurs Nîmoises !