Tous les mercredis après-midi au Cailar, sous l’œil attentif des deux animateurs, Paul-Edouard Despierre et Stan Trzesien,  un groupe de 7 à 8 ados s’active autour du colombier Cailaren.

Situé dans un cadre bucolique autour d’un étang recréé sur l’ancien lit du Vistre, la structure qui comporte en fait 6 colombiers (1 pour les reproducteurs et 5 pour l’élevage) accueille 500 à 600 pigeons. Chaque enfant y héberge son propre pigeon.

Animation du mercredi 9 octobre

Après une séance essentiellement consacrée à la “prise en main” d’un jeune pigeonneau, puis à la façon de s’y prendre pour vacciner un pigeon voyageur, le mercredi 9 octobre était consacré  à la mise en paniers des pigeonneaux nés en 2019 avant de les lâcher ensuite sur un petit terrain d’entraînement de proximité face au rond point à l’entrée du Cailar.

Pour beaucoup de ces pigeonneaux qualifiés de “jeunes”, le mercredi 9 octobre était aussi le 1er entraînement qui exigeait un certain nombre d’observations avant la mise en panier :

–  Etat de la mue pour les jeunes de début d’année,
–  Conditions physiques,
–  Aptitudes suivant schéma alaire à destination de futurs concours de vitesse (- de 250 km), de demi fonds (de 250 à 400 km), de fonds (à plus de 400 km).

La vaccination, une étape incontournable

Il faut savoir que la vaccination de l’ensemble des pigeons des colombiers est une disposition rendue obligatoire par les autorités de tutelle. Elle se pratique généralement en amont du début de la saison de préparation aux concours.

 

Animation du mercredi 16 octobre

Dans un 1er temps, préparation d’un petit lâcher d’entraînement avec tri des pigeons à en loger : Observation de l’état d’avancement de la mue : une mue non terminée expose le sujet à des efforts plus importants.

Le lâcher est effectué à 2 à 4 km  de plus que le mercredi précédent.

Puis : Observation du retour des sujets qui ont été lâchés avec regard sur le choix qu’ils font de leur propre colombier au retour.

Visite de quelques cases qui sont nettoyées avec identification et marquage des couples qui les occupent en vue de la saison de reproduction qui commencera dans environ 45 jours,

Contrôle de la présence des oligo-éléments dans chaque colombier (sel, pots à picorer, gravier) avec explication de l’intérêt et des raisons de ce contrôle.

Choix de quelques couples à accoupler : comment procéder pour déterminer les orientations (vitesse – 1/2 fonds – fonds).

Tout un programme pour Camille (9ans), Zoe (10 ans), Sacha (12 ans), Mathias (9 ans), Thibault (9 ans), Gabriel (10 ans), et les autres… qui soignent et préparent leurs pigeons pour les concours et les expositions.