C’est maintenant une tradition bien ancrée dans le calendrier. Depuis une vingtaine d’années, le deuxième samedi de décembre, les Maîtres Vignerons de Vauvert & Gallargues ouvrent grand les portes de la cave coopérative afin de présenter le nouveau millésime.

Ce samedi 14 décembre, de 9 h à 18 h, près de mille visiteurs, fidèles et nouveaux venus, ont pu déguster les vins « brut de cuve ».

Ça veut dire quoi « brut de cuve » ?

Aujourd’hui, la vinification séparée des cépages est devenue la règle à la cave. Merlot, Grenache, Syrah, Cabernet, Chardonnay, Sauvignon, Mourvêdre, etc., que ce soit en blanc, en rosé ou en rouge, sont vinifiés séparément selon divers procédés en fonction du type de vin que l’on veut élaborer. On obtient ainsi un vin dit « brut de cuve », un vin dans son état primaire, dont on va pouvoir découvrir les premières caractéristiques lors de la dégustation.

L’étape suivante consistera à mélanger différentes cuves, issues de cépages différents ou pas, pour obtenir un produit final à la saveur riche et complexe. C’est l’étape de l’assemblage.

L’instant vidéo de Thierry Bourdy

Lors de cette journée de présentation du millésime 2019, à l’intérieur de la cave, autour de six fûts disposés par thème ou par couleur, les vins nouveaux se laissaient découvrir, pendant que dans le caveau de vente, le client pouvait déguster les cuvées en bouteille des années précédentes. Millésime de l’année d’un côté et anciens millésimes de l’autre.

Des animations musicales, avec le concours de l’école de musique de Petite Camargue, des expositions arts plastiques et artisanat (Peintures et sculptures de Max Dejardin, créations sur soie d’Hélène Fabre), les Attelages de Petite Camargue, l’association La Diane Vauverdoise, stands de confiserie, nougats, churros, de charcuterie, de vente de produits locaux, ont apporté leurs notes festives et gourmandes.

À l’occasion des 80 ans de la cave de Vauvert (Elle a été créée en 1939), trois anciens vignerons ont été mis à l’honneur.

Un beau moment de partage et de convivialité, comme se plait à le dire, Philippe Maurel, le maître de chai passionné par le monde du vin.

C’est un rendez-vous que les clients fidélisent. Ils suivent le millésime. Beaucoup viennent pour rencontrer d’autres personnes, pour échanger avec les vignerons.

D’autre part, la dégustation des vins « brut de cuve » représente une sorte de test client des produits de la vendange et on s’en sert aussi pour créer des cuvées, pour tester des marchés. On demande l’avis du client sur certaines cuvées. On essaie de faire du sur mesure.

Dans cet esprit, nous avons créé une nouvelle gamme « Promesse tenue ». Un produit atypique, élaboré 100 % à partir de vieux Carignans (les plus jeunes vignes doivent avoir 50 ou 60 ans), vinifié comme autrefois en macération carbonique.

La cave s’inscrit pleinement dans le développement des circuits courts, dans la recherche d’une plus grande traçabilité. Authenticité, transparence, confiance, proximité sont au cœur de nos préoccupations.