Vergèze-Espace, le superbe équipement culturel de la cité de la source Perrier, affichait complet dimanche 12 janvier. Comme chaque année, s’y déroulait le traditionnel concert du Nouvel An.

Le Big Band de Petite Camargue qui se produisait pour la première fois en ce lieu a offert un beau moment de jazz, apprécié et très applaudi par le nombreux public.

En parfaite symbiose les uns avec les autres, les 22 musiciens, dirigés par Philippe Guyon ont fait partager leur plaisir d’aborder un répertoire mêlant des reprises de standards de Count Basie ou Charles Mingus avec les compositions originales du pianiste Christian Lavigne.

C’est par Teddy the Toad, un petit clin d’œil à Count Basie, la Rolls Royce des Big Bands, qu’a démarré le concert. La formation de jazz a enchaîné sur un tempo soutenu avec El Mongo passa, Bluff, Lise (Christian Lavigne), One Note Samba (Antonio Carlos Jobim), Fables of Faubus (Charles Mingus), Invitation, Diabolo Vert, Sirus Map (Christian Lavigne), avant de clôturer brillamment avec le flamboyant Spain de Chick Corea.