Il était une fois la colombophilie… ou l’art d’élever et de faire concourir les pigeons voyageurs.

Comme chaque mercredi, nos jeunes colombophiles avaient rendez-vous ce 15 janvier pour leurs traditionnelles activités d’animation colombophile. Cette fois, à la faveur de ce début de saison de reproduction, il était nécessaire de revisiter l’ensemble des cases de reproduction et d’inventorier l’état détaillé d’occupation des plateaux (nids) pourvus tantôt d’œufs en cours de couvaison et, pour certains, de petits déjà nés qui constitueront le lot des futurs athlètes pour les concours du printemps prochain.

Peu de pigeonneaux étaient à baguer cette fois, mais l’éclosion en direct de petits tout juste sortis de leur coquilles a constitué pour nos plus jeunes colombophiles un moment de partage convivial des plus intense pour cette jeunesse toute proche de la nature que l’Entente Colombophile de Camargue vient leur offrir chaque semaine dans le cadre idyllique du parc du Colombier Cailaren où évoluent près de 500 pigeons voyageurs avec, parmi ces derniers,  tout un lot de pigeons voyageurs blancs (mal nommés colombes) servant à assurer la vie de l’Association au travers de lâchers conviviaux assurés pour des évènements comme mariages, communions, anniversaires…

Dans quelques jours aussi, l’Entente Colombophile de Camargue s’attèlera avec ses jeunes colombophiles à la préparation du 1er Derby régional organisé en 15ème Région colombophile qui, à partir du 1er mars prochain, accueillera aussi les pigeonneaux de colombophiles extérieurs à l’Association pour des concours spécifiques de vitesse et de demi-fond, au nombre de quatre. Ces concours seront organisés au profit de l’Association dans les toutes premières semaines du printemps. Un centre d’intérêt tout à fait inédit en Camargue dont ce sera une grande première et dont le point d’orgue sera, du 17 au 20 mai prochain, l’organisation d’une nouvelle exposition colombophile au Cailar avec un très grand lâcher (500 pigeons) prévu le 17 au départ des 4èmes foulées de Camargue, mais surtout avec la participation du seul colombier militaire (celui du Mont Valérien) existant encore sur le territoire français et avec une conférence spécifique prévue dans le cadre des ateliers du mardi organisés par le CCAS du Cailar.

Un programme d’animations bien étoffé auquel vous pourrez vous joindre et/ou vous associer par contact sur ententecolombophiledecamargue@gmail.com et au 06 26 71 29 11.