En partenariat avec le centre social RIVES, Samuel Vincent, le service médiation et le pôle culturel de la ville, le centre culturel Robert Gourdon a mis en place un événement spécial  le vendredi 6 mars à l’occasion de la « journée des droits des femmes » arrivant le dimanche de la même semaine.
Après s’être retrouvés pour une marche symbolique aux alentours de 9h30 au commencement de la voie verte vauverdoise, les participants ont déjeuné ensemble dans l’enceinte du centre culturel. Un riche repas partagé dans la joie, la bonne humeur et le dynamisme heureux de celles et ceux qui se retrouvent pour la bonne cause. A  14h30, deux ateliers différents étaient proposés gratuitement pour prolonger cette belle journée de convivialité et de respect.

Ainsi, selon leurs propres préférences, les personnes mobilisées ont pu connaître le loisir de se prêter aux jeux des deux ateliers :

– Séance d’initiation à la sophrologie  et séance de « rigologie » dont les bienfaits sont issus d’une technique psychocorporelle qui vise à libérer le corps et l’esprit des émotions enfouies.

La journée du vendredi s’est clôturée avec un goûter collectif.

Le lendemain, samedi 7 mars, Isabelle Igout, psychologue, a tenu une conférence sur les violences faites aux femmes dans la salle Mistral, à Vauvert.
Une cinquantaine de personnes étaient présentes pour écouter une professionnelle à l’aise dans l’exercice et source de références historiques du combat des femmes dans la société. A la fin de l’intervention, quatre comédiens sont intervenus dans le cadre de lecture vivante ; l’objectif étant de mettre en valeur le travail littéraire des grandes auteures, notamment du 20ème siècle, avec des écrits de Sarah Kane, Marguerite  Yourcenar et bien d’autres encore qui marqueront à jamais l’Histoire du livre et du sens des mots.