OUVERTURE DE LA DECHETERIE DE LE CAILAR REPORTEE A UNE DATE ULTERIEURE
Suite à un retard administratif de notre cabinet de contrôle sécurité, indépendant de notre volonté, la déchèterie de Le Cailar de pourra pas rouvrir le Mardi 2 juin comme annoncé. Nous communiquerons la nouvelle date au plus vite. Avec toutes nos excuses.

Communauté de Communes de Petite Camargue

Après plus de 6 mois de travaux et un investissement de plus de 730 000 € , la déchèterie de Le Cailar fait peau neuve et rouvre au public le Mardi 2 juin à partir de 8h30.

La Communauté de Communes de Petite Camargue dispose, en vertu de ses statuts, de la compétence « Collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés » et assure à ce titre la collecte et le transport des ordures ménagères, des matières recyclables, des encombrants et des végétaux ainsi que leur acheminement vers les filières de traitement correspondantes.

Les quatre déchèteries réparties sur le territoire intercommunal (Aimargues, Beauvoisin, Le Cailar et Vauvert) contribuent à cette mission en collectant les déchets des particuliers et professionnels. Pour les professionnels, l’utilisation des déchèteries est soumise au paiement d’une redevance sous forme de tickets.

Sont collectés : le bois, le carton, les encombrants, la ferraille, les gravats, les végétaux, les plaques de plâtre, les déchets électriques et électroniques (D3E), les déchets dangereux des ménages (tout emballage/ produit étiqueté dangereux : piles, pots de peinture, batteries, huiles et filtres de vidange, aérosols), le verre et le textile.

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte a adopté plusieurs objectifs ambitieux destinés à relancer les dynamiques mises en place par le Grenelle de l’environnement qui visent notamment à :

– Une réduction de 10 % de la production de déchets ménagers et assimilés (DMA) par habitant, entre 2010 et 2020,

– La mise en place de nouvelles filières (Eco Meuble par exemple)

– La diminution des quantités de déchets produits par les activités économiques, notamment celles du bâtiment et des travaux publics,

– Le recyclage de 55 % des déchets non dangereux à échéance 2020 et de 65 % en 2025,

– La valorisation de 70 % des déchets de chantiers du bâtiment et des travaux publics,

– La réduction des quantités de déchets non dangereux enfouis de 30 % en 2020 et 50 % en 2025 par rapport à une référence de 2010.

Un parc modernisé de déchèteries, installations de proximité permettant la collecte des déchets autres que les ordures ménagères, est essentiel pour contribuer à l’atteinte de ces objectifs.

Dans le cadre des évolutions réglementaires, mais également de l’augmentation des flux collectés, la Communauté de Communes a décidé d’engager une requalification de la déchèterie de Le Cailar afin de répondre aux besoins croissants des usagers, en cohérence avec le Plan Départemental de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux du Gard.

A noter que la déchèterie de Le Cailar accueille, outre les usagers de Le Cailar, ceux provenant de Gallician, hameau de Vauvert, mais aussi d’autres quartiers de la Ville de Vauvert.

Le montant de l’opération est évalué à 730 000 € hors taxes.

Pour ce faire, la Communauté de communes a confié à la CEREG la maîtrise d’œuvre de l’opération.

En préambule, il a fallu évacuer plus de 8500 tonnes de gravats qui étaient stockées sur le site pour un montant de 50 616 € pour l’évacuation et 68 092.52 € de traitement.

L’entreprise EIFFAGE s’est vue confier les travaux : il s’agit notamment de la démolition de l’existant, du terrassement de la structure de la plate-forme, haut et bas de quai, voiries, bâche incendie, assainissement non collectif, bassin pluvial et rétention, débourbeur, déshuileur, éclairage extérieur et clôtures.

L’entreprise Bourdoncle posera les systèmes anti-chutes afin de mettre en  conformité l’installation conformément à la réglementation en vigueur concernant les risques de chute en hauteur.

Les équipements doivent permettre la sécurisation de toute personne (usagers et gardiens), contre le risque de chute et permettre le vidage de véhicules par bennage.

Les murs des quais seront donc à une hauteur de 70 cm, pourvus d’un retour qui permettra de poser le déchet et de le pousser dans la benne ; deux portails, l’un pour les végétaux, l’autre pour les gravats favoriseront le déchargement par bennage pour les véhicules plateaux.

Concernant la sécurisation par vidéo protection, ce dossier fera l’objet d’une prochaine étude.

La plate-forme sera composée de 11 quais de déchargement (Cartons, Déchets Equipement Ameublement, Encombrants Non Incinérable, Encombrants Incinérables, Déchets verts (2), Gravats (2), Métaux, Bois, Plâtres, une colonne à verres, une à textile et  une pour l’huile de vidange).

Et de deux conteneurs maritimes, l’un pour les Déchets d’Equipement Electriques Electroniques (D3E) , l’autre pour les déchets dangereux des ménages.Ce sont près de 20 000 personnes qui fréquentent annuellement la déchèterie de Le Cailar pour un volume total de 8 553 tonnes.