Beretta, manade Nicollin

La ville de Vauvert a toujours eu une affection particulière pour les vaches cocardières qui sont chaque année un rendez-vous phare de la fête.

« Les manadiers ont toujours mené leurs meilleures cocardières ce qui a fait naître cet attachement ! » explique Bruno Pascal, adjoint aux festivités. Elles offrent un spectacle très apprécié des aficionados avec leur tempérament et leur approche du raset différente de celui des taureaux.

Beretta, manade Nicollin

Elles seront donc à l‘honneur pour Festiv’ arènes avec une course digne d’une finale. La cocardière d’or Beretta de la manade Nicollin honorera de sa présence aux côtés de Diva manade Nicollin, Saintoise manade des Baumelles, Alegria manade Pagès, Filiouse manade Blatière-Bessac, Octopussy manade Chapelle, Venus manade Raynaud et Damisello manade Chapelle.

Le trophée des vaches cocardières créé en 1981 aura bientôt quarante ans. Isoarde de la manade Lafont fut la première cocardière d’or et Beretta la dernière en 2019. Vauvert a déjà accueilli quatre finales, la dernière en 2017. « Cette course dans les arènes Jean Brunel est un rendez-vous incontournable pour l’élection de la cocardière d’or » conclut Bruno Pascal.

Mardi 11 août à 17h30

Entrée gratuite

Octopussy, manade Chapelle