Damisello (manade Chapelle) – Photo © Jean-Pierre Trouillas

Le lundi 10 août, la ville de Vauvert avait organisé cette course dont la la particularité était de rassembler une belle brochette de vaches ayant obtenu des trophées mainte fois. L’affiche était alléchante et a tenu toutes ses promesses. Les trois cocardières d’Or que sont Damisello, Beretta et Octopussy ont montré leur savoir faire et les cinq autres se sont hissées à un excellent niveau. Les raseteurs ont fourni un travail soutenu. Malgré cela une seule ficelle a été enlevée.

Vénus (N° 142) Raynaud
Il faudra attendre les ficelles pour qu’elle s’enflamme. Ses répliques sont de plus en plus serrées. Au passage elle baisse la tête compliquant la tâche des raseteurs. Quatre carmen pendant sa course et au retour.

Saintoise (N° 130) Les Baumelles
Toujours prête à en découdre, elle se donne sans retenue. Les séries de rasets vont s’enchaîner tout comme la musique qu’elle entendra huit fois. Elle rentrera une ficelle.

Octopussy (N° 855) Chapelle
La vache étale son métier avec de belles anticipations et se fait respecter. Cocardière accomplie, elle se place cul aux planches et attend les provocations. Elle rentrera son deuxième gland et ses ficelles après avoir entendu six fois la musique et à sa sortie de piste.

Fiélouse (N° 954) Blatière-Bessac
Fidèle a sa marque, elle va se montrer teigneuse et pleine d’énergie. Elle n’est pas venue faire de la figuration. Elle poursuit sans relâche ses assaillants et pour finir elle rentrera un gland en plus de ses deux ficelles. Cinq Carmen viendront ponctuer sa course. Elle sera à nouveau honorée à sa rentrée.

Beretta (N° 150) Nicollin
Après un temps de mise en jambe, la vache se donne totalement au jeu. Elle observe les mouvements en piste et les hommes en blanc doivent redoubler de vigilance avant de s’élancer. De belles finitions aux barrières lui valent d’entendre quatre fois les honneurs. Carmen à sa rentrée.

Alegria (N°075) Pages
Très active en piste, elle ne refuse pas les invitations des raseteurs et les accompagne jusqu’aux planches. Une bonne douzaine de Carmen pour honorer sa ténacité en piste. Carmen également à sa rentrée avec les applaudissements appuyés du public.

Diva (N° 361) Nicollin
Elle prend tous les rasets et ses poursuites se terminent aux planches. Blessée, elle sortira précocement et cela nous a privés de percevoir toutes ces qualités qui au demeurant sont certaines. Elle a tout de même obtenu sept fois les honneurs ainsi qu’à son retour.

Damisello (N°927) Chapelle
D’entrée la vache affiche son rang poursuivant Sanchez et Benhammou jusqu’en contre piste. Elle enchaîne les rasets à volonté et sa générosité enflamme le public. Pas moins de huit fois les honneurs pendant sont quart d’heure puis a nouveau à sa rentrée avec les applaudissements fournis du public.

Un Carmen général pour le travail des hommes et la qualité du bétail.