Vauvert, dimanche 16 août 2020 – En clôture du programme Festiv’arènes

Deux taureaux et un veau de la manade Martini ont agréablement levé le rideau de ce 12ème Trophée Camargue Médical avec l’école de raseteurs de la Petite Camargue amenée par David Stinger. Le programme Festiv’arènes sans prétendre compenser la fête votive annulée vis-à-vis des risques de santé publique a toutefois permis aux afeciouna de profiter d’une belle semaine taurine. Artaban de Laurent Cavallini et Vincent Félix sont sur le podium. Parmi les protagonistes les plus en vue nous citerons Amine Chekhade et Ziko Katif chez les raseteurs. Les cocardiers Attila de Lautier et Vasco des Baumelles auraient pu prétendre  aux récompenses.

Brennus (Les Baumelles)
Son attitude peu conventionnelle avec un placement aléatoire et des réactions plus ou moins franches pousse ses adversaires à la faute. Fouque bousculé à la 4ème en fait presque les frais. Zekraoui lève les 2 glands. Aux ficelles son comportement évolue. Il soigne ses répliques et ajuste quelques finitions comme sur Chekhade, Félix. Rentre ses ficelles à 400 €.

Ourasi (Blanc)
Une minute pour céder cocarde et glands (Chekhade, Aliaga.) Avec beaucoup de cœur, il défend ses ficelles en envoyant la corne aux planches sur Félix, Chekhade, Katif. Claude Chevalier à la présidence fait monter les primes. Le biòu se fait respecter. Ses attaques sont appuyées et les hommes semblent manquer d’inspiration. Ficelles au toril à 800 €. Carmen

Attila (Lautier)
Disposé à combattre, il se positionne et distille ses attaques quand on lui en donne l’occasion. Même s’il ne va pas toujours  taper, ses attaques sont puissantes. Il oblige Félix, Katif, et surtout Zekraoui à accomplir un terrible sprint. Attend les provocations dans son terrain et démarre en trombe. Magnifiques duos avec Félix et Katif. Enferme ses ficelles à 1 300 €. Carmen

Boa (Nicollin)
D’une bravoure racée, il se donne au jeu pour céder cocarde et glands à Katif, Félix, Chekhade. Aux ficelles, les sollicitations sont moins pressantes. Quelques actions à noter comme sur Aliaga, Katif. Avec plus de travail, se serait-il davantage exprimé ? Rentre sa 1ère ficelle à 1 400 €. Carmen

Pirate (Blatière-Bessac)
Une minute pour céder cocarde et glands. Il tient son rôle avec des finitions sur Bouhargane, Aliaga, Fouque. Défend ses ficelles sans rechigner. A la 13ème, il fracasse les planches derrière Vincent Félix. Benafitou lève la 1ère ficelle aux derniers instants. Carmen

Vasco (Les Baumelles)
Quelle belle brute ! il fracasse d’emblée les planches derrière Chekhade. Aux ficelles, là encore, le travail ralentit. Il gère alors sa course avec des réponses appuyées quand on lui en donne l’occasion (Félix, Katif, Benafitou.) Ses répliques bien finies feront oublier les quelques égarements au centre de la piste. Rentre sa 1ère ficelle à 1 000 €. Carmen

Artaban (Laurent Cavallini)
Plein de vaillance, il lutte avec à-propos en finissant allègrement les poursuites comme après Chekhade ou Félix qui lève la 2ème ficelle à la 10ème minutes. Carmen

Serge Colombaud

Palmarès de la semaine de l’Aficion

8ème souvenir René Marc : Hermès de Baroncelli-Aubanel

Trophée Raymond Pradera : Octopussy de Chapelle

Trophée Jean Cabanis pour la mielleur lot de taureaux en ligue : manade du Ternen

Trophée des Prémices : manade de la Clapière